SBM HOLDINGS LTD : Profits nets de Rs 1,9 milliard (-6,6%)

La direction du groupe prévoit cependant une amélioration de la performance pour l'exercice financier 2017

La SBM Holdings Ltd a enregistré pour la période janvier-septembre 2017 des bénéfices après impôt de l'ordre de Rs 1,9 milliard, contre environ Rs 2 milliards pour les trois premiers trimestres de l'année précédente. La direction du groupe annonce qu'avec la dynamique des affaires notée au dernier trimestre (octobre-décembre 2017), une nette amélioration des résultats prévisionnels est anticipée pour l'exercice financier 2017.
Rendus publics hier, les résultats intérimaires de la SBM Holdings Ltd indiquent une progression des revenus opérationnels, le montant passant de près de Rs 5 milliards pour les neuf mois se terminant au 30 septembre 2016 à Rs 5,5 milliards pour la période correspondante de 2015. Cette progression est attribuable dans une grande mesure à l'augmentation des revenus de trésorerie et des intérêts. Cependant, les profits nets ont accusé une baisse de Rs 131 millions pour s'établir à environ Rs 2 milliards.
Cette situation est expliquée par une combinaison de facteurs. On relève notamment une augmentation de Rs 396 millions de la provision pour portefeuille suite à un accroissement de Rs 28 milliards des encours nets, des coûts supplémentaires de Rs 275 millions pour le nouveau système informatique, des frais de personnel plus élevés de Rs 189 millions et un « impairment of equity investments » de l'ordre de Rs 147 millions. Cependant, le groupe bancaire a pu atténuer la situation grâce à une hausse des revenus opérationnels de Rs 523 millions et une baisse de Rs 171 millions des charges fiscales. Le coefficient d'exploitation est passé de 38,63% pour les neuf mois se terminant au 30 septembre 2016 à 44,83% pour la même période de 2017.
La direction de la SBM Holdings Ltd observe que, conformément à la stratégie de développement du groupe, le total des actifs s'est accru de 31,6%, passant de Rs 146,9 milliards au 31 décembre 2016 à Rs 193, 3 milliards au 30 septembre 2017. Cette augmentation du total des actifs s'explique principalement par un accroissement de Rs 27,6 milliards des prêts nets et avances à des clients non bancaires, dont des crédits au segment B (clients du Global Business) représentant Rs 17,4 milliards. Les dépôts des clients non bancaires ont par ailleurs augmenté de Rs 39 milliards  
La direction rapporte également que le capital et les fonds propres du groupe ont grimpé au cours des trois premiers trimestres de cette année : capital (de Rs 24 milliards à environ Rs 25 milliards) et fonds propres (de Rs 23,8 milliards à Rs 25,2 milliards). Evoquant les perspectives, les dirigeants de la SBM Holdings Ltd font ressortir qu'il y a eu des progrès dans le déploiement de la stratégie quinquennale. Le troisième trimestre 2017, souligne-t-on, a été marqué par l'émission et la cotation d'Afreximbank Depository Receipts, une première du genre en Afrique, la SBM jouant les premiers rôles en tant qu'arrangeur et dépositaire. Le groupe, ajoute-t-on, s'apprête également à entreprendre un exercice de « due diligence » de la Chase Bank (Kenya) Ltd, mise en redressement judiciaire, dans le but d'acquérir une partie des actifs et des passifs. L'approbation des actionnaires, des régulateurs et d'autres parties sera recherchée pour cette opération. « Si l'accord devait être conclu, cela devrait renforcer le profil de SBM Kenya sur le marché, conformément à l'ambition du groupe de devenir un acteur de premier plan à moyen et long terme », ajoute-t-on.
La SBM Holdings attend également l'approbation finale de la Reserve Bank of India pour la mise en place d'une filiale à 100% en Inde, ce qui permettrait d'étendre le réseau et de consolider l'activité. On annonce, en outre, que la nomination d'un nouveau Chief Executive Officer pour le groupe ne devrait pas tarder.