Le château de Réduit a accueilli hier une vingtaine d’enfants souffrant d’un handicap physique et leurs parents à l’occasion d’une cérémonie durant laquelle l’ambassadeur de Chine a remis un chèque de 1 million à la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim. Ce montant est le fruit des recettes obtenues à l’occasion de deux représentations données au J&J Auditorium début novembre par le ballet de Tianjin, qui a présenté avec brio Le Lac des Cygnes devant quelque 4 000 spectateurs.
Après avoir reçu le chèque, la présidente de la République a remis à l’Association des parents pour la réhabilitation des infirmes moteurs (APRIM) et à l’Association pour les handicapés de Malherbes un chèque de Rs 250 000 chacune. La différence de Rs 500 000 sera utilisée, entre autres, pour accueillir des enfants au Château de Réduit à la fin de l’année. Dans son discours, l’ambassadeur de Chine, Sun Gongyi, a présenté ses remerciements à tous ceux ayant contribué au succès de cet événement culturel. « Je ne m’attendais pas à ce que 4 000 billets soient vendus en deux mois. » L’ambassadeur a expliqué que les relations entre la Chine et Maurice sont « toujours excellentes » depuis l’établissement des relations diplomatiques établies il y a 45 ans entre nos deux pays. « Le chèque remis à la présidente de la République pour le compte du Reduit Appeal Fund est le témoignage de l’amitié profonde entre nos deux peuples », a-t-il affirmé.
Ameenah Gurib-Fakim a ensuite, à son tour, remercié l’ambassadeur de Chine avant de souligner que, 45 ans après l’établissement des relations diplomatiques entre Maurice et la Chine, « nous sommes toujours des partenaires remarquables ». Les représentants de l’APRIM et de l’Association pour les handicapés de Malherbes ont également remercié l’ambassadeur de Chine.
Le Réduit Apeal Fund, créé en 1988, vise à soutenir les institutions caritatives, les associations d’aide sociale et les personnes en détresse, en particulier celles qui se font soigner à l’étranger et qui souffrent de handicap ou qui sont victimes de catastrophes naturelles. Ce fonds est également utilisé pour soutenir diverses initiatives entreprises par la présidente pour la promotion de la science, de la technologie et de l’innovation, de l’entrepreneuriat ainsi que des arts et de la culture. La principale source de financement provient d’activités spéciales de collecte de fonds organisées par le bureau de la présidence.