Jameer Allyhosain manquera une journée en raison d’une faute d’interférence alors qu’il était en selle sur Victory Team. Les Racing Stewards lui ont reproché d’avoir gêné Beluga quand il a dirigé son cheval vers l’intérieur. Ce dernier a alors dû être repris par son jockey.
Les RS avaient également ouvert une enquête sur le tassement qui s’est produit dans la huitième course, où Powder Keg, Vintage Angel et Logan avaient été incommodés. Vintage Angel avait aussi trébuché quand il est monté sur les postérieurs de Logan. La faute a été imputée à Yashin Emamdee pour avoir repris son cheval, Bezamod. Cependant, aucune sanction n’a été prise vu qu’il n’a pu être démontré qu’Emamdee avait excessivement repris sa monture et aussi parce que Powder Keg s’était montré ardent avant l’incident.
La tactique de Beluga (5e course) a par ailleurs été passée à la loupe par le board des Racing Stewards. Il a été reproché à Imran Chisty de n’avoir pas pris d’initiative pour prendre les devants alors qu’il était dans une position de le faire sans demander un effort à son cheval. Tel n’a pas été l’avis du jockey et de l’entraîneur, qui avaient décidé de suivre en deuxième ou troisième position, et de mettre la pression sur Victory Team à 500m de l’arrivée. Chisty devait déclarer que s’il avait donné le champ libre à son cheval, il pense qu’il aurait cédé plus tôt dans le parcours. Les Racing Stewards ont décidé de ne pas aller de l’avant avec leur interrogatoire, mais le Chief Stipe a fait savoir au jockey que sa monte « was a poor ride and had come under notice. »
Signalons que Kevin Ghunowa a écopé d’une amende de Rs 5 000 pour n’avoir pu faire le poids sur King’s Salute. Cédric Ségeon s’est lui retrouvé avec une amende de Rs 5 000 pour avoir trop manifesté sa joie lors de la victoire d’Oomph. Ryan Wiggins, lui, a été réprimandé pour son geste lors du succès de Charleston Hero.
Cinq semaines pour Bardottier
Les enquêtes de novo concernant Jeanot Bardottier, qui avait obtenu un jugement en ce sens par le board d’appel (22 août dernier), qui s’était penché sur ses réclamations suite à des suspensions totalisant six semaines, ont eu lieu mardi matin. C’est Stéphane de Chalain qui présidait le nouveau board des Racing Stewards et il était entouré de Ramesh Manrakhan et Gaëtan Kishtoo. La sanction concernant Five Star Rock a été maintenue, soit deux journées de mise à pied. En revanche, celle de Spin A Coin a été réduite de cinq à trois journées et à une amende de Rs 25 000.
Pour rappel, sur Five Star Rock, il lui avait été reproché d’avoir forcé Forward Drive à être repris par son jockey quand il avait trop ralenti sa monture après l’avoir placée derrière Victory Team aux 1200m. En ce qu’il s’agit de Spin A Coin, il s’agissait d’une faute d’interférence quand, aux 1300m, il avait dirigé sa monture en direction des barres alors que Lividus était à son intérieur. Ce dernier n’avait pas eu assez d’espace pour s’étendre et son jockey avait dû couper son action.