TOURISME : Beachcomber en mode plongée

Le groupe Beachcomber, qui fête cette année ses 65 ans d’existence, se met en mode plongée. Dans le cadre de la diversification et de l’enrichissement de la gamme de produits touristiques offerts à sa clientèle, le groupe hôtelier ajoute à son menu d’activités l’art de la plongée. L’ambition reste la découverte de nouvelles facettes de Maurice avec en prime des sites de plongée époustouflants… Une expérience exclusive chez Beachcomber Resorts & Hotels.
« Les eaux claires et chaudes de Maurice sont un paradis pour les plongeurs, avec un choix de sites aux reliefs différents et regorgeant d’une vie marine éblouissante. Elles sont situées à une distance relativement courte du rivage », fait-on comprendre du côté de Beachcomber, qui a déjà élaboré un inventaire des sites. Du nord au sud, chaque plongée est différente et les sites de profondeurs variables ont chacun leurs propres attraits. Les noms évocateurs de ces sites sont déjà une invitation à un voyage dans un autre monde. Ils sont Roche Baleine (26-38 m), Merville Patches (13 m), le Mur (26 m), l’Aquarium de Grand-Baie (14 m), Stenopus (38-40 m), Holt Rock (16-25 m), Caravelle (9-28 m), Ancre Perdue (24-30 m), Emily et Waterlily (25 m), Stella Maru (17-25 m), l’Aquarium de Flic-en-Flac (9-20 m), Hoi Siong (16-28 m), la Gorgone (14-35m), St Jacques (16-32 m), White Tip (18-32 m), Colorado (20-40 m), la Grotte aux Langoustes (18-25 m), Roche Zozo (18-40 m et plus) ou le Sirius (18-22 m).
« Dans les établissements de Beachcomber Resorts & Hotels, où la beauté des sites se conjugue avec la bonté des artisans, la plongée est synonyme d’exclusivité et de sur-mesure. Des centres dédiés à cette activité sont disponibles dans chaque hôtel et des équipes de professionnels aguerris assurent un encadrement personnalisé. Les plongées en petits groupes et la proximité des sites les plus réputés de l’île – accessibles en bateau en moins de 20 minutes – contribuent à rendre chaque expérience unique et mémorable », soutient Beachcomber.
Lors de leur séjour, les passionnés de fonds marins pourront explorer les trésors du monde subaquatique, de la barrière de corail, aux passes, récifs externes, tombants et autres épaves. Débutants ou confirmés, ils bénéficieront également de formations reconnues internationalement, notamment celles de la CMAS et de PADI. Du baptême de plongée en piscine à une immersion au cœur d’une beauté naturelle préservée, dans le lagon foisonnant de poissons tropicaux aux couleurs bigarrées et autres espèces marines.
Les prestations des centres de plongée sont d’une qualité reconnue internationalement, à l’instar de celui du Victoria Beachcomber Resorts & Spa, nominé en 2016 aux prestigieux World Travel Awards. Ces structures sont aussi soucieuses de la préservation de l’environnement. C’est pourquoi les bateaux ne sont pas ancrés et les palanquées peu nombreuses par site, ce qui accentue également le côté exclusif des plongées proposées.
Le centre de plongée du Victoria Beachcomber est d’ailleurs la première installation de ce genre à Maurice à s’être vue décerner le Green Star Award de PADI, la plus importante organisation de plongée au monde. Cette distinction reconnaît son engagement envers des pratiques commerciales respectueuses de l’environnement et la conservation des habitats sous-marins.
Parmi les attentions spéciales qu’offrent les centres Beachcomber figurent également des plongées de nuit et les plongeurs en herbe peuvent enfiler palmes et bouteilles dès l’âge de 10 ans pour une initiation par des instructeurs qualifiés, rendant cette activité encore plus familiale.
D’autre part, la dernière édition de Beachnews fait la part belle aux 65 ans du groupe hôtelier avec une série de reportages sur les principales étapes de développement de ce fleuron de l’industrie hôtelière, et surtout un entretien avec le prix Nobel de Littérature Jean-Marie Leclézio. Dans son message, le Chief Executive Officer, Gilbert Espitalier-Noël, souligne qu’« aujourd’hui est venu le temps d’apprécier ce que Beachcomber est, c’est-à-dire un groupe comprenant de belles entreprises à Maurice et dans le monde ». Il ajoute : « Des entreprises en permanence en quête de modernité, un groupe assumant pleinement sa responsabilité citoyenne à travers la FED et s’engageant résolument dans l’écodéveloppement. » Faisant état de son pari de porter Beachcomber vers de nouveaux sommets, il ajoutera qu’« il fallait relever d’importants défis ». « Nous pouvons dire que nous sommes sur la bonne voie avec l’assainissement de nos finances, le rafraîchissement et la modernisation de notre image, la rénovation accélérée de nos hôtels, la concrétisation de partenariats prometteurs, la dynamisation de notre marketing avec un accent sur les nouvelles technologies, et la mobilisation de nos artisans pour concrétiser notre credo “The Art of Beautiful — la beauté des lieux appelle la bonté des gens” », explique-t-il.