Le Morne Sprint ATU African Cup 2016, course pour la qualification aux Jeux Olympiques de Rio, aura réuni une forte participation étrangère samedi. Ce sont le Canadien Michael Lori et la Sud-Africaine Carlyn Fischer qui ont dominé les débats. La Mauricienne Milena Wong s’est accrochée au seul podium local, alors que le meilleur triathlète du jour aura été Timothée Hugnin, 12e mais très en retrait de Lori.
Michael Lori et Carlyn Fischer se sont démarqués en bouclant le parcours de 750 m de natation, 20 km à vélo et 5 km de course à pied en 58’45 et 1h07’21 respectivement. Les autres pays en action étaient la Turquie, la Belgique, l’Espagne, Hong Kong, l’Australie, la République tchèque, la Namibie et le Maroc.
Le Canadien était ravi de disputer son tout premier triathlon mauricien. Il revenait en effet tout juste des nationaux de triathlon de Perth (Australie) où il avait terminé sur le podium (3e). « C’était une très belle course et le paysage m’a émerveillé. C’est ma première Coupe d’Afrique et mon adversaire aujourd’hui était Jonas Schomburg qui a d’ailleurs terminé deuxième », soutient Michael Lori.
109e mondial avant la compétition du week-end, Lori vise les World Cup Series et tente également de réaliser les minima pour les Jeux Olympiques de Rio cette année au Brésil. « Le plus dur aujourd’hui (ndlr : samedi) était la course à pied. Cela demande beaucoup plus d’efforts », souligne-t-il.
Carlyn Fischer estime, elle, que la course n’était pas de tout repos. « C’était assez compliqué de me défaire de Kate Rutherford », fait-elle ressortir. Avant l’ATU Sprint Triathlon African Cup, Fischer pointait à la 99e place mondiale. L’une des difficultés qu’elle a rencontrées était la marée basse. La Sud-Africaine en était à sa troisième course de la saison. « J’irai en Chine la semaine prochaine pour la Coupe du Monde de triathlon. Je commence déjà mes entraînements pour les Jeux Olympiques 2020 car cette année l’Afrique du Sud a déjà choisi ses représentantes (les deux premières au classement du pays uniquement) pour Rio 2016 », concède-t-elle.
En ce qui concerne les locaux, Milena Wong était malgré tout satisfaite de sa course, même si elle est d’avis que ses concurrentes sont d’un « tout autre niveau. » Elle a décroché le bronze. Quant à Timothée Hugnin, cette course l’a fait beaucoup de bien après les championnats d’Afrique de Buffalo City le 20 mars dernier où il n’était pas tout à fait en forme. « Au début j’ai pu suivre tout le groupe mais je savais que pour la course à pied les étrangers allaient tous me devancer car ils sont vraiment rapides », laisse-t-il entendre.