Ce n’était pas une course de tout repos pour les quatre Mauriciens engagés dans la coupe d’Afrique disputée au Morne hier matin. Timothée Hugnin (1:01.56), Grégory Ernest (1:01.59), Mathias Ritter (1:10.03) et Laurent L’Entêté (1:13.11) ont terminé respectivement 12e, 13e, 14e et 15e place. Ils terminent très loin du grand gagnant, le Canadien Michael Lori qui a bouclé le parcours de 750 m de natation, 20 km de vélo et 5 km de course à pied en seulement 58.45.
Il monte ainsi sur la première marche du podium devant le Turque Jonas Schomburg (58.45) alors que le Tchèque Tomas Svoboda qui était l’un des grands favoris pour cette compétition complète le tiercé avec un chrono de 58.55. Les petites secondes qui séparent les trois triathlètes laissent deviner à quel point la course n’était pas gagnée d’avance et que la victoire a été disputée du début jusqu’à la fin. Et ce n’est pas le médaillé d’or qui nous dira le contraire.
 » C’était une course magnifique certes mais ce n’était pas la plus facile non plus. Jonas Schomberg et moi nous avons couru coude à coude en avant, du début jusqu’à la fin. Il ne lâchait rien. À un moment donné j’ai ressenti de la fatigue au niveau des jambes lors de la course à pied qui fut d’ailleurs, l’épreuve dans laquelle j’ai eu beaucoup de difficulté. Mais heureusement, dans les derniers kilomètres j’ai trouvé les ressources nécessaires pour garder le rythme et lancer le sprint final à quelques mètres de la ligne d’arrivée », explique Michael Lori tout souriant.
Du côté des Mauriciens pas de regret. Les locaux terminent la compétition la tête haute et avec le sentiment d’avoir tout donné. Mais ces derniers savaient d’avance à quoi s’en tenir face à des triathlètes chevronnés connus mondialement et qui plus est, sont en quête de point au classement de l’International Triathlon Union (ITU) en vue d’une qualification pour les Jeux Olympiques de Rio en août prochain.
Hugnin qui fut le premier des quatre Mauriciens à franchir la ligne d’arrivée espère qu’il a pu marquer des points au classement mondial.  » C’était une course très rapide. Après l’épreuve de vélo, je me suis senti épuisé et Grégory en a profité pour me prendre de vitesse mais je l’ai ensuite rattrapé . Je pense que j’ai mieux à faire à cette course qu’à celle aux championnats d’Afrique à Buffalo City le 20 mars dernier. Je suis actuellement au 545e rang, avec cette course j’espère avoir grimpé de quelques places », a-t-il déclaré.
« Aujourd’hui (hier) c’était comme un test pour moi. Je reviens de blessure et cela fait un peu plus de trois semaines que je ne me suis pas entraîné. Donc je savais au départ même que les choses allaient être très difficiles pour moi. La bonne nouvelle c’est que j’ai eu un très bon feeling lors de la course à pied », souligne Laurent L’Entêté.
Chez les dames, elles n’étaient que quatre participantes en lice avec Milena Wong (1:18.34) et Georgia Zeemba (1:30.52) étant les représentantes mauriciennes. Mais ces dernières n’ont pas pu rivaliser avec plus fortes qu’elles. En effet, c’est la Sud-Africaine Carlyn Fisher (1:07.21) qui s’est imposée devant Kate Rutherford de Hong Kong (1:08.30)  et Milena Wong.