Le président du comité olympique comorien, Ibrahim Ben Ali (à dr.), aura à se montrer convaincant s'il espère offrir à son pays l'organisation des JIOI

Visite des infrastructures et tirage au sort également à l’agenda de cette réunion au Voilà Bagatelle.

 Le COJI fera une présentation de l’avancée des préparatifs en marge de ces Jeux, prévus du 19 au 28 juillet.

Les membres du Conseil international des Jeux des Iles (CIJ) se rencontreront demain et mardi, au Voilà Bagatelle, en marge de la tenue des 10es Jeux des Iles de l’océan Indien, prévus du 19 au 28 juillet prochain, à Maurice. Une rencontre qui sera dominée par plusieurs dossiers très importants, notamment le dépôt de candidature des Comores pour l’organisation des 11es JIOI de 2023. On notera également, la toute première participation du Sri Lanka à cette rencontre, pourtant membre fondateur des JIOI en 1978, ainsi que le tirage au sort tant attendu des disciplines collectives.

Cette réunion du CIJ est donc très suivie, surtout par rapport à un certain nombre de décisions qui restent à prendre, concernant l’organisation des JIOI de 2023. Week-End a pris contact hier, avec le président du CIJ, le Seychellois Antonio Gopal, pour en savoir un peu plus sur ces Jeux. Celui qui est attendu à Maurice cet après-midi, avec trois de ses membres, a une fois encore, réaffirmé sa confiance en Maurice, en matière d’organisation, notamment pour ce qui est mis en place en marge des compétitions, marquant les 40 ans des JIOI.

Revenant aux JIOI de 2023, Antonio Gopal a indiqué que les Comores sont très intéressés à organiser leurs premiers Jeux, mais ne sait pas, en revanche, si les Maldives, rivaliseront avec ces derniers. «J’ai récemment parlé à Ibrahim Ben Ali et à l’issue de la conversation, je peux dire que les Comores sont déterminés. Il m’a d’ailleurs fait comprendre que des membres du gouvernement feront aussi le déplacement, signe que les Comores veulent obtenir l’organisation», déclare-t-il.

Le suspense dure

Antonio Gopal a toutefois précisé qu’il faudra d’abord voir la présentation des Comores avant de décider de la marche à suivre. Car le dossier qui sera présenté et les explications devront être très solides pour convaincre les membres du CIJ. «Je ne peux pas dire qu’une décision sera prise ou pas à l’issue de cette réunion. Ce qui est très important, c’est de prendre d’abord connaissance du dossier comorien et probablement, de celui des Maldives. Car si ces derniers étaient intéressés à un moment donné, en revanche, nous n’avons depuis, plus rien entendu», explique-t-il.

Selon le président du CIJ, il faudra donc attendre, puisque l’attribution des JIOI de 2023 relève d’une décision très importante. «Si ce sont les Comores, il se peut que les membres demandent l’organisation d’une visite dans l’archipel pour faire un état des lieux. Je dirais donc qu’il se peut que la décision d’attribuer les Jeux de 2023 ne se fasse pas de sitôt.»

Participation symbolique

Parlant du Sri Lanka, Antonio Gopal a confirmé la toute première participation d’un de ses représentants, nommément  Asanga Chandana Seneviratne, vice-président du comité olympique srilankais à cette réunion du CIJ. Ce membre fondateur, précisons-le, n’a jusqu’ici participé à aucun des Jeux. En revanche, il dira que la décision de permettre à ce pays de participer aux 10es JIOI dépendra du pays organisateur, notamment du Comité organisateur des Jeux des Iles (COJI). «Je pense que le COJI a déjà dépassé son quota au niveau des participants. Il n’empêche que Maurice a quand même exprimé sa position, par rapport à une première participation symbolique de quelques athlètes seulement dans certains disciplines. On va donc attendre la réunion du CIJ pour en savoir plus sur ce dossier», fait-il remarquer.

À noter que les membres du CIJ examineront les règlements techniques des 14 disciplines participantes à ces Jeux lundi, avant d’effectuer une visite des infrastructures en fin de réunion. En revanche, on ne sait pas si les délégués des pays présents seront appelés à visiter le chantier de Côte d’Or, étant donné que la presse n’y est pas invitée. Selon l’agenda, le Chief Executive du COJI, Jean-Pierre Sauzier, fera ensuite, mardi, une exposée sur l’état d’avancé des préparatifs. Rappelons aussi le très important tirage au sort des disciplines collectives comprenant le football (hommes), volley-ball (hommes et dames), basket-ball (hommes et dames), rugby à sept (hommes) et beach volley (hommes et dames).

Les délégations

MAURICE : Richard Papie, Hedley Han Mui et Nagalingum Samoo-Pillay

SEYCHELLES : Antonio Gopal (président Cij), Alain Alcindor, Mary Banane, Fabian Palmyre

LA RÉUNION : Thierry Grimaud, Monique Cthala et Adolphe Pépin

MADAGASCAR : Siteny Thierry Randrianasoloniaiko et Harinelina Jean Alex Randriamanarivo

COMORES : Ibrahim Ben Ali, Hassan Mohamed Aboudin et Swabaha Abdallah (membre, Cij), Said Ahmed Hashim (Chef de Cabinet)

MAYOTTE : Madi Vita, Issouf Mouhamadi, Philippe Lemoine  et Ahamada Mohamed (accompagnateur)

MALDIVES : Ahmed Marzooq

SRI LANKA : Asanga Chandana Seneviratne (invité Cij)