« Mo finn gagn enn kout bal dan enn zardin dan Port-Louis. Je ne sais pas où exactement. Je ferai une déposition en présence de mon avocat ». C’est ce qu’a déclaré un jeune de 18 ans admis à l’hôpital du nord, le dimanche 4 novembre. Pour cause, il affirme avoir été tiré dessus, soit à l’avant-bras, alors qu’il se trouvait dans un jardin à Port-Louis. Lequel? Le jeune homme dit ne pas s’en souvenir.

Il a subi une intervention chirurgicale lors de laquelle plusieurs fragments de projectiles ont été extraits de son avant-bras droit et remis à la police afin d’être examinés par le Forensic Science Laboratory.

Comme la victime était encore sous anesthésie et se plaignait de douleurs atroces, elle a refusé de faire une déclaration aux enquêteurs.

Pour l’heure, le jeune homme a déclaré verbalement qu’il se trouvait dans un jardin à Port-Louis. Toutefois, il dit ne pas se rappeler du nom du jardin, de celui d’une rue adjacente, voire d’un bâtiment ou d’une structure dans les environs.

Dans sa première version orale, il a toutefois déclaré qu’il se trouvait dans un jardin à Plaine-Verte quand l’incident s’est produit. Mais lorsqu’un policier de Plaine-Verte l’a interrogé, il a décrit un autre jardin près de Victoria Square.

Il a déclaré qu’il était assis seul dans un jardin à Port-Louis, où un groupe de personnes discutaient entre elles, lorsqu’il a reçu une balle à son avant-bras droit.

Des images provenant du Jardin de la Compagnie ont été passées au crible par les enquêteurs. Plusieurs officiers en service à la Government House et des gardiens aux alentours ont affirmé qu’il n’y avait pas eu de tel incident et n’ont d’ailleurs entendu aucun bruit.

Une enquête est actuellement en cours afin de faire la lumière sur cette affaire.