Photo d'archives

Dans une déclaration au Mauricien ce matin, le Premier ministre et leader du MSM, Pravind Jugnauth, considère qu’il est « inacceptable » que Raj Dayal se soit absenté du meeting organisé par l’alliance gouvernementale à l’occasion du 1er mai à Vacoas sans donner de raison. Ce qui explique sa suspension de toutes les instances du MSM. « Dayal n’était pas présent au meeting du 1er mai, n’a donné aucune raison et n’a pas informé la direction du parti.

Le bureau politique qui s’est réuni hier après-midi a trouvé inacceptable qu’il se soit absenté pour le meeting du 1er mai. Il a été convoqué ce vendredi pour donner des explications », a dit Pravind Jugnauth. Le leader du MSM a souligné qu’en sus de son absence, il y a les propos que Dayal a tenus ces derniers temps. « Je l’avais reçu vendredi dernier et lui avais fait comprendre qu’il n’était pas question qu’il soit rétabli dans ses fonctions aussi longtemps qu’il ne sera pas blanchi par la cour. J’avais moi-même démissionné lorsque j’étais poursuivi en justice », a-t-il fait ressortir.

S’agissant des meetings organisés pour le 1er mai, Pravind Jugnauth s’est dit satisfait de la foule à Vacoas qui, selon lui, était « supérieure en nombre à celles des trois partis de l’opposition réunies ».