L’Adsu de l’aéroport a conduit trois Angolaises à l’hôpital Nehru, à Rose-Belle, les soupçonnant en effet d’avoir ingurgité des boulettes de drogue. Après une semaine en observation, aucun objet incriminant n’a été décelé.

Elles ont été relâchées hier sans condition. Les Angolaises sont arrivées à Maurice le 8 février à bord du vol SA 190 en provenance d’Afrique du Sud.