Photo Archive - Me Gavin Glover

Reconnu coupable le 3 novembre 2015 de détournement de fonds, l’Indien Vikram Chopra a été condamné à quatre ans de prison. Il avait interjeté l’appel et obtenu la liberté conditionnelle. Son appel a été entendu hier par le “double bench” composé des juges Bobby Madhub et Karuna Gunesh-Balaghee. Me Gavin Glover, Senior Counsel, maintient que pour que la charge de détournements de fonds soit prouvée, il faut démontrer qu’il y a eu préjudice. « Where is the prejudice ? We have no idea who are the parties. The money was lawfully held by my client », a-t-il argué.

Me Gavin Glover est catégorique sur le fait que la magistrate de la Cour Intermédiaire n’a pas accordé l’importance qu’il faut aux preuves qui lui avaient été présentées lors du procès. « Did the magistrate really understand the evidence put before her. Any reasonable person to whom you put that version of events will see that the day the instructions were given to transfer money, it is the same day that the parties met », a souligné Me Glover. Il insiste sur le fait qu’on ne peut parler de détournement de fonds dans cette affaire car la poursuite n’a à aucun moment démontré qu’il y a eu préjudice.

Rappelons que dans son jugement, la magistrate Niroshini Ramsoondar avait conclu que la cour n’a eu aucun mal à croire en la version de la plaignante, Reema Shetty, perçue comme « a witness of truth ». La cour a ainsi accepté sa version, traduisant qu’elle n’était pas au courant d’un quelconque accord et qu’elle n’avait dès lors jamais donné son autorisation pour utiliser USD 1,1 M des USD 4 M. « The Court notes that Accused was the only person entitled to operate the account and was sole shareholder and beneficial owner of Finasia. He thus was the person who had absolute power and control over the account. As such, it cannot be that the Shettys “gifted” Accused with the money via Finasia, for him to use as he deemed fit », a souligné la magistrate. Vikram Chopra avait été arrêté à son arrivée à Maurice le 9 avril 2009 alors qu’il était venu assister aux noces d’un couple de multimillionnaires au centre Swami Vivekananda, à Pailles.

Reema Shetty, invitée elle aussi au mariage, est arrivée à Maurice avant l’accusé et n’avait pas eu le temps de le dénoncer à la police. L’ancienne partenaire d’affaires de Vikram Chopra avait déclaré que son associé avait détourné la somme de USD 1,1 M qu’elle lui avait remise.