« Il s’agirait d’un complot de certaines personnes pour ternir l’image du pays et du gouvernement ». C’est ce qu’insinue Zuberr Joomaye lors de la conférence de presse de l’alliance Lepep ce samedi 10 novembre, commentant ainsi la polémique entourant les démêlés qu’aurait subi le facebookeur Shameem Korimboccus auprès des autorités de Dubaï. « Le but étant de dénigrer le gouvernement et compromettre sa relation avec un pays ami », selon le député.

« Après vérifications auprès des différents services tels que le bureau de l’Attorney General, du bureau de l’immigration et du ministère des Affaires étrangères entre autres, aucune correspondance, demande ou communication avec les autorités de Dubai ont été faites concernant Shameem Korimboccus », affirme Zuberr Joomaye. Et de rajouter « ce sont des allégations infondées qui ont été véhiculées de façon irresponsable. Se enn kabal, enn kou monte politik, ek nou kone ki dimounn ki derrier ca ».

Zuber Joomaye a également profité de l’occasion pour mettre en garde Shameem Korimbocus « fer atansyon parski li viv dans enn pays kot la loi pa kouma dans Moris, et li pou bisin prend so responsabilite si li ena problem de moeurs ou fer kitsoz illegal dans Dubai, li bizin fer atansyon! ».