Plus d’un mois après avoir logé l’appel pour contester sa condamnation, le leader du MSM pourra enfin connaître la date à laquelle son appel sera entendu. L’affaire sera appelée ce mardi devant la Master and Registrar de la Cour suprême et les avocats des deux parties devront soumettre les dates à laquelle le procès pourrait être entendu. Rappelons que le jour de la sentence, le 2 juillet dernier, la Cour intermédiaire avait évoqué la possibilité de commuer la peine de prison de 12 mois en travaux communautaires après une enquête sociale effectuée sur l’accusé. La Probation Officer a en effet informé la Cour que Pravind Jugnauth est éligible à des travaux communautaires. Face à cette option, le leader du MSM a catégoriquement refusé, maintenant sa décision de faire appel du jugement. En réponse aux questions des magistrats pour savoir s’il allait consentir à effectuer des travaux, Pravind Jugnauth devait répondre : « I have already stated I will appeal against judgement, this is my answer. » La Cour a alors maintenu les 12 mois de prison qui lui avaient été infligés et ses hommes de loi ont aussitôt logé les “grounds of appeal” pour que Pravind Jugnauth obtienne la liberté conditionnelle en attendant son appel. Pas moins de 25 “grounds of appeal” contestant le jugement en entier ont été logés. Le 30 juin dernier, Pravind Jugnauth a été reconnu coupable d’avoir approuvé, en tant que vice-Premier ministre et ministre des Finances, la réallocation de Rs 144,7 millions le 23 décembre 2010 au profit de MedPoint Ltd, compagnie dans laquelle sa soeur détenait des actions.