Quelque 27 000 tonnes de compost seront mises à la disposition des petits planteurs sous un plan de subvention à hauteur de 30 % de son prix réel. Le lancement de ce plan a eu lieu hier après-midi à Réduit. Une campagne promotionnelle en vue d’encourager un maximum de planteurs à profiter de ce plan de subvention valant Rs 40 millions est prévue.
« La subvention sur le compost est l’une des mesures prises dans l’intérêt des planteurs par le gouvernement dans le budget 2013 », a rappelé le ministre de l’Agro-industrie, en soulignant que le compost a des bienfaits écologiques et s’inscrit dans la démarche du projet Maurice Île Durable (MID). Selon Satish Faugoo, ce projet comporte une dimension nationale, compte tenu de la crise alimentaire qui affecte le pays depuis 2008. Il y a aussi la crise énergétique et le changement climatique qui affectent l’agriculture.
« Tout enjeu devrait être une opportunité. Mais tout est tributaire d’une vision, d’une bonne gouvernance, d’un bon leadership. C’est cela la vision gouvernementale », a soutenu le ministre. Et d’ajouter : « Alors qu’ailleurs, il y a la crise, ici à Maurice, le gouvernement injecte Rs 40 millions dans le compost sous forme de subvention. »
Le ministre Faugoo a rappelé qu’au cours des trois dernières années, au total, 47 programmes ont été mis à la disposition des planteurs. Entre autres, le Freight Rebate Scheme, le FORIP dans le secteur agricole, le remboursement de la TVA à l’achat des équipements agricoles et des pièces de rechange, entre autres.
De son côté, le ministre de l’Intégration sociale, Suren Dayal, observe que le compost vise à réduire les coûts de production, les fertilisants affectant les nappes phréatiques tout en augmentant la production.