Le groupe sucrier Alteo, né de la fusion entre Deep River Beau Champ et FUEL, envisage de lancer une émission d’obligations d’un montant de Rs 1 milliard sur le marché local, emboîtant ainsi le pas à d’autres groupes cotés sur le marché officiel de la Bourse (dont Omnicane et CIM Financial Services Ltd.)
Alteo compte, dans le cadre d’un Multicurrency Note Programme d’un montant global de Rs 5 millions, lancer une première émission d’obligations par voie de placements privés. Ces obligations seront ensuite cotées sur le marché boursier, indique la direction du groupe.
« The company is currently finalising the terms and conditions of the Note Programme, the related documentation and the appointment of the functionaries », précise-t-on. Les capitaux frais qui seront levés sur le marché serviront au financement des emprunts bancaires à court terme ainsi que la réalisation du plan de retraite volontaire introduit en 2007.
Alteo a enregistré pour le premier semestre de son exercice financier 2012/2013, soit de juillet à décembre 2012, un chiffre d’affaires de près de Rs 4 milliards par rapport à Rs 2,5 milliards pour la même période de 2011. Les profits après-impôt se sont élevés à Rs 1,3 milliard contre Rs 773,4 M pour les six mois se terminant en décembre 2011. « This increase results mainly from the amalgamation of opérations and from the improved performance from local sugar cane growing and milling activities », indique le groupe dans son rapport semestriel. Cependant, ajoute-t-il, cette performance améliorée a été mitigée par le ralentissement dans les ventes de sucre en Tanzanie pendant le premier trimestre de l’exercice financier et aussi par le fait qu’il n’y a pas eu de livraison de villas IRS sur la période juillet-décembre 2012.