L’heure est à la plus prestigieuse course du calendrier hippique. La foule se déplacera en grand nombre pour voir en action les meilleurs stayers du pays. La qualité y est et la question que bon nombre de turfistes se posent est si Parachute Man retiendra son trophée. Tout reste possible et le tirage au sort des lignes est venu apporter le petit plus pour rendre l’épreuve plus intéressante. Parachute Man, battu lors de ses deux premières courses, a rendez-vous avec l’histoire. Celle d’entrer dans le cercle fermé de ceux qui ont pu remporter cette classique en deux occasions.
Il faut oublier les deux premières tentatives de Parachute Man. Selon son entraîneur, il ne lui a pas été permis de s’exprimer à sa convenance. C’est pourquoi il a été chercher Rye Joorawon, celui-là même qu’il avait remercié il n’y a pas si longtemps et qui a remporté quatre courses en association avec le champion 2014. L’entraîneur évoque aussi une bousculade qui aurait blessé son protégé à sa dernière sortie. Le cheval semble avoir mis cet ennui derrière lui et affiche d’excellentes dispositions.
Ricky Maingard est également d’avis que le numéro 2 de Parachute Man est une excellente ligne, alors qu’on sait pertinemment bien que ce cheval ne possède pas de vitesse au démarrage. Mais toute mesure doit être prise pour qu’il trouve la meilleure position possible dans le parcours. Ce qui pourrait jouer en faveur de Parachute Man, c’est qu’on ne trouve pas de véritable frontrunner dans la course et aucun des adversaires qui peut mener le peloton n’a vraiment intérêt à ce que l’épreuve soit lancée sur des bases élevées. Parachute Man, comme lors de ses victoires, devrait allonger ses foulées après le passage du but pour la première fois et ses adversaires devront aller le chercher pour le battre.
Le plus gros obstacle qui se place sur sa route se nomme Enaad, qui possède un meilleur palmarès sud-africain et qui vient d’être élu champion stayer en Afrique du Sud. Enaad a également précédé Parachute Man en deux occasions au Champ de Mars, dont une fois à poids d’âge. Ramapatee Gujadhur semble avoir changé son fusil d’épaule en ce qui concerne l’entraînement pour la grande course. Enaad n’a couru que deux fois et n’a pas été mis à la dure lors de ses galops, sans doute en raison du fait que le cheval s’adonne aussi à la natation. Il est resplendissant de santé. C’est sa 8e ligne qui peut être un désavantage. Toutefois, son entraîneur pense que ce ne sera pas un problème sur 2400m. En tout cas, Enaad est prêt pour faire flotter haut la casaque bleu électrique et écharpe rouge.
Solar Star se place comme un sérieux adversaire. La malchance a toutefois voulu qu’il soit placé complètement à l’extérieur dans les stalles. Ce qui pourrait le contraindre à un parcours difficile. Au niveau de l’entraînement, il a travaillé dur, un peu trop dur même parfois. Du reste, il était quelque peu essoufflé à son retour mardi dernier. Cependant, il a pu se reposer pendant quelques jours. S’il parvient à bien se placer, il aura son mot à dire.
Quid des deux chevaux de Gilbert Rousset ? Le jockey a choisi Tabreek parce qu’il pense que sa tenue a été prouvée par rapport à Scotsnog. Le fait est qu’il ne portera pas 53,5 kg cette fois. Avec 4,5 kg en plus, peut-t-il toujours avoir le dernier mot ? Le Sud-Africain le croit capable de le faire vu que Tabreek a encore progressé après son dernier succès. Il n’a pas encore dit son dernier mot. Scotsnog semble avoir été béni par la ligne. Un numéro 3 qui devrait lui permettre d’avoir tout en sa faveur. Mais il reste toujours son stamina à débattre. Il possède une petite chance.
Disco Al sera la toque jaune de Ramapatee Gujadhur. Une toque qui a souvent brillé dans les grandes occasions. Il a paru plus à son affaire avec les oeillères australiennes à l’entraînement et ne part pas battu d’avance. Là où le bât blesse, c’est trouver le surplus dans l’emballage final.
Qatar Springs en outsider
Au niveau des outsiders, c’est Qatar Springs qui mène le bal. Le cheval de Jean-Michel Henry n’a couru que deux fois et a bien progressé à sa deuxième tentative. Cette course lui a fait énormément de bien. Il est toutefois quelque peu désavantagé au niveau du poids. Il a obtenu une bonne ligne et pourrait être dans le peloton de tête au début du parcours. Il peut jouer les trouble-fête.
M L Jet avait été l’auteur d’une surprenante performance lors de la 20e journée. Certains pensent qu’il aurait pu l’emporter s’il avait attaqué plus tôt. Il pourrait être contraint à opter pour la même tactique. On le voit bien terminer, mais aussi verser à l’intérieur dans la ligne droite. Trackmaster, le Perdrau de service, tente sa chance à un niveau élevé cette fois. Le parcours semble dans ses cordes. Il semble lui aussi devoir opter pour une tactique bien définie avant de trouver la voie qui pourrait le mener vers le succès. Sa tâche ne s’annonce pas facile. On le voit seulement reprendre ceux qui auront présumé de leurs forces.
Dreamforest est le premier partant de Chandradutt Daby dans une épreuve d’une telle envergure. Les progrès affichés par ce compétiteur et sa très bonne ligne ont joué en sa faveur au détriment de Kingmambo’s Legacy. C’est un attentiste confirmé qui saura attendre son heure pour se manifester. La victoire paraît difficile, mais un accessit reste possible. Quant à Mountain Master, cela a été la surprise quant à sa candidature. Il n’a rien réalisé de probant et sera une grosse surprise s’il parvient à l’emporter.
Attention à l’état du terrain si la pluie se met de la partie. Enaad et Qatar Springs (collante), Parachute Man, Solar Star, Disco Al et Dreamforest (molle)