Plusieurs requêtes s’agissant d’alerte méduses ont été enregistrées par la National Coast Guard pour la région de Mont Choisy, hier vendredi 22 novembre. C’est ce que confirme un officier de la NCG.

« A ce matin, nous n’avons pas reçu d’autres requêtes mais hier plusieurs baigneurs et pique-niqueurs ont affirmé avoir vu des méduses dans le lagon de Mont Choisy » indique-t-il.

Même son de cloche du côté de la Head Quarters de la National Coast Guard, « après la douzaine de cas enregistrée hier, aucune nouvelle victime a été déplorée ».

Une douzaine de cas de piqûres de méduse ayant été rapportés hier matin, notamment sur le littoral nord, avec six cas à Grand-Baie, cinq à Mon-Choisy, la NCG a émis un communiqué faisant appel à la vigilance des pique-niqueurs et baigneurs.

Les piqûres de méduses peuvent causer des brûlures et entraîner des allergies.

En cas de piqûre, il est conseillé de consulter rapidement un médecin. La principale recommandation lorsqu’une personne se fait piquer est d’éviter de gratter car cela permet au poison de pénétrer plus facilement dans le corps.