Le ministère de l'Education poursuit son enquête

Alors qu’une lettre anonyme accusait un enseignant d’un collège d’Etat du nord d’avoir usé de « propos racistes » envers des élèves, une autre missive – signée cette fois – vient remettre en cause les allégations avancées dans la correspondance initiale.

La deuxième lettre, rédigée par un groupe d’élèves du même collège, circule sur les réseaux sociaux. « Mr (…) is the most hardworking teacher with high personality, he is always present whenever we need him and motivates student and makes them try their best », peut-on lire.

Ce groupe d’élèves affirment que, le jour de la fête Holi, ils étaient présents sur les lieux et que l’enseignant a seulement tenté de persuader des élèves d’aller jouer dans un autre coin. Et ce, sans faire preuve de racisme.

Les élèves soulignent que « the whole majority of students dissociates themselves from the letter ». Et de qualifier la première lettre comme « very cheap from some students who took his joke as ‘scandalous' ».

A savoir que la direction du collège se refuse toujours à tout commentaire sur cette affaire. Du côté du ministère de l’Education, une enquête a été ouverte.