Créée cette année, Vimies entend bien faire fureur dans les réseaux sociaux. Cette nouvelle application vise à permettre à tout un chacun de partager des fragments de vie sous forme de vidéos d’une durée de 30 secondes. Rhai Goburdhun, d’origine mauricienne en est le créateur. Il nous en dit plus sur cet outil optimisé pour le journalisme vidéo.
Vimies est la nouvelle application iPhone. Elle permet d’enregistrer aisément et rapidement des vidéos d’une durée de 30 secondes afin de les partager instantanément sur les réseaux sociaux. Elle permet également de choisir la vignette à afficher, l’application des filtres de couleur, les simulations d’objectifs et les bandes sonores.
La création de cette application remonte à 2010/2011. Rhai Goburdhun, incapable alors d’envoyer des messages vidéo personnels à ses proches, en a eu le déclic. « Je me suis rendu compte qu’il n’existait aucun moyen simple et rapide de partager des moments personnels en vidéo avec mes parents qui habitent à La Réunion, ou d’envoyer un message vidéo à un ami à Shanghai pour lui souhaiter joyeux anniversaire, qu’il puisse consulter à partir de n’importe quel appareil ayant une connexion internet. J’ai alors commencé à réfléchir à une solution vidéo mobile en vue de partager des moments personnels. Puis, je repensais au Printemps Arabe, où la majorité des images reprises par les agences de presse telles que l’AFP, Reuters ou Bloomberg provenaient des téléphones portables des manifestants. J’ai alors compris que je pouvais également créer de la valeur en développant un outil optimisé pour le journalisme vidéo mobile, pour les événements politiques, mais aussi culturels, artistiques, musicaux ou sportifs. C’est alors que Vimies est né, avec pour ambition de développer un outil vidéo mobile pour partager aussi bien des moments avec ses proches qu’avec le monde entier sur les réseaux sociaux », nous explique M. Goburdhun.
Selon le créateur de cette application, Vimies permet de « capter la valeur à la source et nous permettons aux agences de presse de se connecter à Vimies en vue de récupérer le contenu dont ils ont besoin ».
Officiellement disponible sur iPhone et iPad depuis l’Apple Store, l’application Vimies est considérée comme l’un des nouveaux concurrents d’Instagram et Cinemagram. Une comparaison qui est loin de faire de l’ombre à Vimies. « Nous sommes fiers d’être comparés à ces mastodontes, car nos ressources sont incomparables. Maintenant que l’application existe, personne ne peut remettre en cause la pertinence de notre outil. Nous souhaitons être un réseau social mobile de partage de vidéos qualitatif. Nous préférons avoir moins d’utilisateurs, mais plus de contenus de qualité. Si Vine et Instagram sont les YouTube et Dailymotion du mobile, Vimies est le Vimeo du mobile ». Néanmoins, le créateur de l’application ne manque pas d’accentuer que Vimies n’est pas leur concurrent direct. Ajoutant au passage que c’est « plus complexe » que cela. « Lorsque nous avons commencé Vimies, Vine et la vidéo sur Instagram n’existaient pas. »
Certaines mauvaises langues pourraient avancer que Vimies s’est largement inspiré de Vine. Ce que Rhai Goburdhun nie catégoriquement, soutenant que les novices peuvent faire une comparaison facile avec Vine mais que Vine et Vimies sont « fondamentalement différents ». « La proposition de valeur n’est pas la même, ce sont deux outils qui répondent à des besoins différents. Il ne faut pas oublier que Vine n’a pas inventé la vidéo sur mobile ».
C’est en avril 2012 que l’aventure de Vimies a commencé. À l’époque, personne ne croyait en la vidéo mobile. « Nous avons débuté le développement de la technologie en juin 2012 en méthode agile, le SCRUM. Nous avons contracté des prêts étudiant, acheté des tables IKEA et du matériel informatique. Nous nous sommes lancés seuls car il y a un an, peu de personnes croyaient en la vidéo mobile. Nous sortons d’une longue année de R&D et nous avons récemment effectué un rapprochement avec les laboratoires de recherche de l’INRIA, et les incubateurs Telecom et Incuballiance. Nous avons aujourd’hui une technologie fonctionnelle que nous sommes en train d’optimiser », explique le créateur.
Depuis le lundi 15 juillet, Vimies a lancé la bêta publique. Son créateur s’attelle à lancer une version stable à la mi-septembre. En ce moment, il est en train de stabiliser l’application et de rajouter quelques fonctionnalités.
Derrière Vimies se cachent cinq jeunes entrepreneurs qui sont assez complémentaires. Franck issu du Master Finance d’Entreprise de la Sorbonne se charge de la trésorerie de Vimies, Éric avec une majeure entrepreneuriat d’Audencia qui s’occupe des relations commerciales de Vimies, Matthieu, issu de l’ESIEE, s’occupe du backend et de l’architecture cloud de Vimies, Nicolas, issu de Supelec et actuellement en PhD sur les statistiques, l’intelligence artificielle et le data mining avec 8 ans d’expérience en Objective-C, développe l’application iPhone Vimies. Rhai Goburdhun a quant à lui un master en Innovation et Management des Technologies de la Sorbonne. Avant de fonder Vimies, il avait lancé un magazine en ligne. Par la suite, il s’est aussi intéressé à une agence digitale et il est passé au siège Nike Europe. Il gérait notamment le digital marketing pour Converse EMEA. Pour l’instant, il s’occupe du marketing et de la stratégie de Vimies, entre autres…