Le ministre des Arts et de la Culture, Mookhesswur Choonee, a indiqué que les Archives nationales sont en voie de démarrer la deuxième phase de numérisation de ses documents, qui concernera 600 000 pages manuscrites. C’était hier lors de son intervention à l’occasion de la Journée internationale des Archives, célébrée au Mahatma Gandhi Institute (MGI), à Moka.
« Les archives sont dépositaires de la mémoire d’un peuple », rappelle M. Choonee, qui estime que, pour cette raison, « nous devons être fiers des nôtres », qui sont les plus anciennes de l’hémisphère Sud. « It existed under the French as early as the early 18th century, though it was officially established by the British on 1st May 1815 », affirme-t-il, en indiquant que la célébration du bicentenaire de l’existence des Archives nationales de Maurice se fera avec le soutien de la section culture de l’Unesco. M. Choonee avance que les Archives nationales ont été lauréates d’une compétition, et que « c’est ce qui permet à Maurice de bénéficier de ce soutien ». Selon lui, « malgré le peu de moyens », ce département a été en mesure « de jouer son rôle de témoin à travers le temps ». M. Choonee rappelle que l’année dernière, le département a connu un développement technologique majeur, avec la mise en place de l’Electronic Archives System. « I have been told that this service, is very popular with both local and foreign users », dit-il.
« We are now preparing to enter the second Phase of the digitisation project, which shall encompass the scanning, indexing and uploading of an additional number of 600 000 pages of manuscript documents. And here, I must say that the Prime Minister has again been very supportive of this major project », poursuit le ministre Choonee. Il observe que les gouvernements se sont succédé mais que la question concernant un bâtiment adéquat qui abritera les Archives nationales est toujours restée en suspens. Mais il dit cependant avoir trouvé la solution. « There will no longer be any need to move from pillar to post-I am finalizing the new venue for the Archives by the end of this year, thanks to assistance from the chinese government », dit-il.
Mookhesswur Choonee souligne que son ministère souhaite sensibiliser le public sur l’importance de la préservation des archives. Et d’estimer que cette journée est tout indiquée pour le faire à travers des présentations sur les services des archives, une table ronde, une exposition et une distribution de brochures sur l’activité. « I am confident these will improve the image of records and archives and enhance their visibility globally », dit-il. M. Choonee indique que l’accès aux archives sera gratuit pour les élèves et les personnes âgées. Il demande au département d’aller vers les écoles et les collèges pour sensibiliser les jeunes sur son importance. Dans le même ordre d’idées, il demande aux Mahatma Gandhi Institute, au centre Nelson Mandela pour la culture africaine et aux Archives nationales de travailler en partenariat, notamment pour des échanges d’informations.