– Au programme du PMQT : le financement des partis politiques, le Level Playing Field pour la campagne et le redécoupage des circonscriptions

Pour le prochain Prime Minister’s Question Time, après la trêve des débats sur le budget une vingtaine de Parliamentary Questions (PQs) sont adressées au Premier ministre et Leader of the House, Pravind Jugnauth. Mais vu que seulement une demi-heure est consacrée à cette tranche des travaux, il existe très peu de chance, pour ne pas dire aucune, que toutes les interpellations ne soient répondues mardi. La classe politique piaffant d’impatience à la veille d’une campagne pour les législatives, le volet électoral est privilégié par les députés de l’opposition.

Ainsi, Adil Ameer Meea (MMM) s’intéresse à la présentation éventuelle du projet de loi régissant le financement des partis politiques, qui a été avalisé par le conseil des ministres d’hier. De son côté, le président du Mouvement patriotique (MP), Alan Ganoo, qui abordera l’éventualité d’une motion sur le prochain rapport de l’Electoral Boundaries Commission sur le redécoupage électoral, voudrait aussi savoir du Premier ministre si le comité ministériel qui se penche sur le dossier de réforme électorale a prévu de donner des pouvoirs accrus à l’Electoral Supervisory Commission pour s’assurer que les prochaines législatives soient « free and fair ».

L’on notera que le Backbencher de la majorité, Ravi Rutnah, demandera au Premier ministre de préciser la stratégie diplomatique envisagée par le gouvernement pour assurer la complète décolonisation de Maurice après l’Advisory Opinion de la Cour internationale de Justice.

Pour sa part, Rajesh Bhagwan (MMM) cherchera à savoir de Pravind Jugnauth la liste ainsi que les sommes versées aux groupes de presse et aux radios privées depuis 2015 pour les publicités gouvernementales. Le secrétaire général des Mauves réclamera aussi du Premier ministre la liste complète des hommes de loi dont les services ont été retenus par Airport of Mauritius Ltd depuis 2015.

Au chapitre des “Parliamentary Questions” adressées aux ministres, le député Osman Mahomed (PTr) interpellera le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth, sur l’aspect de “facial recognition” du projet Safe City, en demandant au ministre responsable du dossier si le commissaire de police envisage des règlements concernant la protection de la vie privée et la confidentialité des informations sur les citoyens avec les 4 000 caméras installées. L’élu de la circonscription No 2 (Port-Louis Sud-Port Louis Central) aura aussi deux autres interpellations à l’attention du Deputy Prime Minister et ministre de l’Énergie et des Services publics, Ivan Collendavelloo.

La première concerne le projet controversé de “Combined Cycle Gas Turbine” de Fort Georges. Le travailliste veut savoir du numéro deux du gouvernement et leader du Muvman Liberater (ML) si le Central Electricity Board avait émis la “Notification of Award” à la firme Metka le 22 novembre dernier avant même que le conseil d’administration du CEB n’ait entériné la décision. Il cherchera aussi des informations auprès du DPM sur le rapport de faisabilité de Poten and Partners quant à l’utilisation du “Liquefied Natural Gas” à Maurice.

Par ailleurs, le Deputy Whip, Ravi Rutnah interpellera l’Attorney General, Maneesh Gobin sur les frais encourus par l’État à la suite de l’appel interjeté par le Directeur des poursuites publiques au Privy Council dans l’affaire Medpoint, soit contre le Premier ministre, Pravind Jugnauth. Il veut connaître les legal fees payées ou encore les Per Diems versés aux avocats de la poursuite ayant fait le déplacement en Angleterre.

Ravi Rutnah tentera aussi de savoir auprès de son collègue au gouvernement, le ministre de la Justice, s’il y a eu une enquête sur la fuite du draft du jugement du Privy Council dans cette affaire opposant le DPP à Pravind Jugnauth et quelles ont été les retombées. De son côté, Ritesh Ramful cherchera, lui, des informations sur l’affaire Quantum Global de Jean Claude Bastos de Morais du ministre des Services financiers, Sudhir Sesungkur.

Rajesh Bhagwan tentera d’obtenir davantage de détails du ministre du Tourisme sur la composition de la délégation de la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) qui a fait le déplacement au récent Festival des Cannes et les montants déboursés en termes de billets d’avion et de Per Diem.

Le député Patrice Armance (PMSD) interpellera, lui, le ministre Alain Wong sur les projets en cours au niveau de la National Corporate Social Responsibility Foundation; alors que Franco Quirin interpellera le ministre de la Jeunesse et des sports, Stéphan Toussaint sur la polémique impliquant Grey Mauritius, l’agence qui était responsable de la communication dans le cadre des Jeux des Iles et les modalités ainsi que le budget alloué à la nouvelle agence dont les services ont été retenus en remplacement.