A la fin du mois de juin dernier, l’Association mauricienne d’Athlétisme (AMA) prenait la responsabilité d’organiser les 11es Championnats d’Afrique juniors après que la Confédération africaine d’Athlétisme eut retiré l’organisation à l’Afrique du Sud. Deux mois après, le comité organisateur des ces championnats d’Afrique juniors (COCAJ) a assuré en respectant son cahier de charge. Le moins que l’on puisse dire c’est que ce comité placé sous la responsabilité de Vivian Dinan, comme lors de ces mêmes championnats en 2009, a gagné un premier pari en attendant maintenant le début de la compétition, prévu pour ce jeudi à 12h, au stade Germain Commarmond, à Bambous.
Le président Vivian Dinan est un homme heureux. Heureux que ses proches collaborateurs et lui, sans oublier les nombreux bénévoles, ont pu relever le défi d’organiser ces 11es Championnats d’Afrique juniors en si peu de temps. « Lorsque nous avons accepté d’organiser cette compétition en juin dernier, nous étions à exactement  deux mois de sa tenue. Nous sommes aujourd’hui fiers d’avoir pu relever ce défi et surtout heureux de voir cette entreprise humaine qui opère au sein de l’organisation », a déclaré Vivian Dinan, mercredi matin, à Bambous, entourée des membres du COCAJ, à l’issue d’une rencontre avec la presse.
La grosse satisfaction est sans aucun doute l’intérêt porté par les pays comme en témoigne le fort taux de participations. Au total, 33 pays fouleront la piste du stade Germain Commarmond, à partir de ce jeudi, avec pour objectif de briller et aussi de réaliser les minimas pour les Championnats du monde de 2014 aux Etats-Unis. « Au départ, on se disait que si on pouvait avoir 30 pays, on serait très heureux surtout avec le court laps de temps qu’on avait. Au fait, on pensait avoir entre 20 à 25 et aujourd’hui, nous avons atteint un chiffre qui dépasse les espérances. Nous sommes vraiment très heureux », a fait ressortir le président du COCAJ.
D’autre part, Vivian Dinan a annoncé la présence du président de la République, Kailash Prayag, pour la cérémonie d’ouverture, prévue pour ce jeudi, à 13h. Ce dernier aura même l’honneur de déclarer ouvert ces championnats d’Afrique. Lors de la première journée de compétition, deux autres événements viendront se greffer à la journée, notamment la signature d’un protocole d’accord de partenariat entre l’Union Africaine (UA) et la CAA. Le Commissaire aux Affaires étrangères de l’UA, le Dr Mustapha Sidiki Kaloko, sera présent aussi bien que d’autres cadres de cet organisation, aussi bien que Hamad Kalkaba Malboum, président de la CAA. L’autre événement sera l’organisation d’une cérémonie pour marquer les 100 ans de l’athlétisme qui ont été célébrés l’année dernière. A l’occasion, l’AMA récompensera tous ceux qui ont contribué au développement de cette discipline à Maurice.
292 athlètes en action
Pour sa part, Vivian Gungaram, coordonnateur au sein du COCAJ et un des délégués techniques de la CAA, a avancé mercredi que malgré la date limite du 12 août pour les inscriptions finales, la CAA a décidé de laisser ouvert les inscriptions. Ce qui fait que quatre pays supplémentaires se sont inscrits à la compétition. Au total, 292 athlètes seront en action à Bambous lors des quatre jours de compétition. Les officiels seront eux au nombre de 88. Vivian Gungaram a indiqué que le programme a été modifié et ensuite approuvé par la CAA. Cela fait qu’il y aura maintenant trois demi-journées et une journée complète de compétition. Il a ajouté que le comité organisateur assurera un transport pour les athlètes et entraîneurs non seulement sur le site de compétition, mais également pour les séances d’entraînement qui se dérouleront, elles, au stade Maryse Justin, à Réduit.
Lors de la conférence de presse de mercredi, Vivian Gungaram a annoncé pour mardi la venue d’un représentant de la compagnie Time Tronics, à savoir le Belge Eddy Vanuytven , pour la gestion informatique des résultats. Ce dernier travaillera en étroite collaboration avec Jocelyn Hitié, le responsable du chronométrage automatique. « Ce que je veux dire, c’est qu’en 2003 pour les Jeux des Iles, nous avions fait venir six personnes de Time Tronics, puis quatre en 2006 (championnats d’Afrique seniors) et deux en 2009 (Championnats d’Afrique juniors). Entre-temps, nous avons formé des personnes en la matière et qui sait, à l’avenir on pourrait prendre totalement en charge ce domaine de l’organisation », a-t-il déclaré.
Par ailleurs, les quatre jours de compétition seront retransmis en direct sur la MBC et un spot publicitaire sera même diffusé sur les différentes radios à partir de demain matin. Ruben Moothy, responsable de la Commission presse-communication-marketing, a tenu à remercier Sydney Laroulette et Lindsay Mirthil qui ont travaillé sur ce spot. Dans le cadre de sa campagne de communication, Ruben Moothy a indiqué que 500 posters, réalisé par Ruben Narainsawmy, ont été placardés  et 5 000 phamplets distribués dans les collèges. « Nous remercions T-Printers qui a gratuitement offert tout ce qui est impression pour la compétition », a-t-il déclaré.