Le week-end aura sans doute porté conseil au leader du PTr, qui s’est mis en retrait de la scène ces derniers jours. Le temps pour lui de peaufiner la liste des 60 candidats de l’Alliance nationale qui sera rendue publique aujourd’hui. Pour l’occasion, l’alliance PTr-PMSD et le groupe Barbier réuniront la presse à partir de 10h30 au Maritim Hotel. Dans les coulisses, il ressort que l’élaboration de cette liste de candidats a porté sur de vives tensions entre les dirigeants de l’Alliance Nationale et également entre les candidats potentiels eux-mêmes. Certains ont même choisi de faire cavalier seul en attendant

Les discussions ont par ailleurs été si ardues qu’en milieu de semaine une rumeur persistante circulait entourant une rupture d’alliance entre le PTr et le PMSD. Rumeurs qui ont toutefois presque aussitôt été démenties par les dirigeants, dont Xavier Duval, qui avancent qu’il s’agit de « fake news » engendrés par leurs adversaires. Si Navin Ramgoolam était en retrait en fin de semaine, le leader du PMSD a lui continué d’animer les congrès et autres réunions nocturnes avec des colistiers, démontrant par là même la bonne entente entre les deux partenaires, le PTr et le PMSD.

Entre-temps, Navin Ramgoolam devait tenter ces derniers jours de trouver la bonne équation, « le cheval gagnant », au sein des circonscriptions dites complexes, après que les deux autres principaux blocs, le MMM et le MSM, ont dévoilé leurs mises au courant de la semaine. De sources bien informées, on apprend que le leader du PTr, qui n’a jusqu’ici toujours pas donné d’indication quant à la circonscription où il se portera candidat, a, avec ses partenaires, établi un package de mesures qui seront présentées ce lundi. L’Alliance Nationale compte mettre en avant « la formule magique » surclassant les propositions du MMM et du MSM pour séduire l’électorat.

D’autre part, le leader du PMSD est parti dans la matinée de dimanche pour Rodrigues en vue de participer à un congrès de l’aile rodriguaise du parti. Outre la présentation officielle des deux candidats du PMSD aux élections générales, le programme électoral, avec une série de propositions spécifiquement pour Rodrigues, sera également lancé. Les animateurs du PMSD-Rodrigues n’ont pas hésité sur les moyens déployés pour assurer une mobilisation à Hermitage dans la région de Port-Sud-Est.