Didier Lam Kee Shau, 38 ans, un Mauricien établi en Australie, a été condamné à cinq ans de prison ce jeudi 16 mai pour avoir agressé une femme enceinte de quatre mois dans une station-service en 2018.

La violente agression, qui a été filmée par les caméras CCTV, a eu lieu le 17 septembre 2018. Le média australien Herald Sun rapporte que Didier Lam Kee Shau était ivre au moment des faits.

Dans la vidéo diffusée en ligne, on y voit Didier Lam Kee Shau s’acharner sur la femme enceinte, lui donnant des coups de pieds et de poings et la voltigeant violemment à travers la station-service.

“It’s all but miraculous that she was not far more seriously injured”, a déclaré le juge Richard Smith, comme cité par le média australien.

Didier Lam Kee Shau a plaidé coupable de « recklessly causing injury and conduct endangering life » à la County Court de Victoria. Il pourrait retrouver la liberté sur parole après trois ans d’emprisonnement.

La victime, qui avait pour sa part souffert de coupures et de bleus, a pu donner naissance à son enfant.