La 19e journée de la Barclays Mauritius Premier League se poursuit demain avec seulement trois rencontres. On assistera ainsi aux joutes mettant aux prises le CSSC à l’ASPL 2000 (stade George V), La Cure Sylvester au Cercle de Joachim (stade St François Xavier) et le derby entre le Chamarel SC et le Petite Rivière Noire FC au stade Germain-Comarmond.
Le CSSC, lanterne rouge du championnat, accueille l’ASPL 2000, leader de la BMPL, au stade George V. À mi-chemin du championnat, la question du maintien se pose pour les Curepipiens. D’autre part, l’ASPL 2000 semble connaître un coup de mou. Un nul et une défaite pour les Port-Louisiens qui ont vu le Pamplemousses SC s’accrocher à leurs basques. Sur la forme actuelle, les Port-Louisiens se portent un peu mieux que leur adversaire curepipien, ayant toujours un match en main.
De son côté, le CSSC doit encore se racheter de sa courte défaite contre les GRSE Wanderers dimanche dernier (3-2). Même si les Curepipiens ont réussi à contenir La Cure Sylvester en match en retard de la 16e journée jeudi, il semblerait que la dernière place leur est promise. Contre l’ASPL 2000, il leur faudra sortir le grand jeu.
La Cure Sylvester, troisième du classement, accueille au stade St François Xavier le Cercle de Joachim, qui rentre d’une campagne africaine perdue contre les Tanzaniens de Young Africans. D’un côté comme de l’autre, l’heure est au rattrapage.
Pour les Sylvesters, la défaite contre l’AS Rivière du Rempart puis le nul contre le CSSC semblent indiquer que la formation, troisième au classement, marque le pas. Manque de réalisme ? Excès de confiance ? Dans les deux cas, La Cure doit se ressaisir face au champion en titre.
Quant au Cercle de Joachim, quel visage présentera-t-il au moment d’aborder son match ? Certes, les Curepipiens sont rentrés depuis dimanche de leur déplacement à Dar es Salaam. Mais ils ont préparé trois compétitions de front (championnat, Republic Cup et Ligue des champions d’Afrique). L’état de fraîcheur sera donc important au cours de ce match. Reste maintenant à savoir qui négociera la rencontre.
Chamarel et Petite Rivière Noire s’affrontent à nouveau pour un derby de l’ouest au stade Germain-Comarmond. Lors de leur dernière confrontation, qui remonte à une semaine, c’est le PRNFC qui s’est imposé sur le score sans appel de 4-1. Remake ou revanche ? Les protégés de Twaleb Fatehmamode sont actuellement mieux classés. Mais les joueurs de Rivière Noire ont souvent surpris par leur capacité d’alterner le bon et le moins bon de semaine en semaine.
Pour sa partle, Chamarel SC, même s’il se retrouve toujours dans les bas-fonds du classement, semble se reprendre. Cependant, il faudra faire mieux qu’une simple impression s’il veut remonter ne serait-ce que d’une place au classement. La tâche s’annonce dure pour Bernard Agathe et consorts.