La 34e journée de la BMPL verra le nouveau champion en titre, l’ASPL 2000, affronter le Petite Rivière Noire FC dans un match sans réel enjeu au stade St François Xavier. Une joute que les Port-Louisiens, déjà sacrés, veulent toutefois négocier dans les meilleures conditions à deux semaines du couronnement.
Sakoor Boodhun fera-t-il tourner son effectif ? Pas sûr. La machine de l’ASPL 2000 tourne à pleine régime. Contre le PRNFC, l’objectif de Bruno Ravina et consorts sera de prendre les trois points en jeu, histoire d’imprimer un peu plus la marque du champion sur la présente campagne. Par contre, les joueurs de l’Ouest, à un point de l’AS Rivière du Rempart, peuvent, en cas de victoire, passer de la septième à la sixième place.
De son côté, l’AS Quatre-Bornes doit négocier un match difficile. Les hommes de Benjamin Théodore, qui viennent de perdre le Nigérian Gabriel Sunday, croiseront le fer avec le Cercle de Joachim au stade Guy-Rozemont à Quatre-Bornes. La perspective de finir vice-champions est un élément catalyseur pour les Quatre-Bornais, d’autant qu’une victoire les mettrait à l’abri du Pamplemousses SC, troisième à deux points de l’ASQB.
Mais ils doivent toutefois se méfier du Cercle de Joachim, qui vient de céder son titre. Au mieux, les Curepipiens visent une victoire pour se maintenir dans le top 5, même s’ils ont neuf points d’avance sur l’AS Rivière du Rempart. Justement, les joueurs de Steeve Curpanen auront un os dur demain au stade Auguste-Vollaire. Ils affronteront en effet La Cure Sylvester, qui reste sur une belle victoire contre Chamarel SC (4-1) mercredi. Les Nordistes, par contre, ont courbé l’échine contre le PRNFC, mais reste à savoir s’ils pourront retourner la situation à leur avantage demain.
Le Pamplemousses SC, troisième, se rend chez le Chamarel SC dans l’espoir de prendre les trois points en jeu. En fait, Colin Bell et ses coéquipiers espèrent un faux-pas de l’AS Quatre-Bornes pour revenir à la deuxième place. Et une victoire contre l’un des deux réléguables servirait parfaitement ce dessein.
Les Nordistes devraient toutefois se méfier de Chamarel. Cette équipe avait en effet causé l’une des surprises de la saison en venant à bout de cette même formation de Pamplemousses sur le score sévère de 5-1 lors de la 25e journée. Referont-ils ce coup de Trafalagar alors qu’ils n’ont plus leur destin en main ?
Finalement, le CSSC accueillera les GRSE Wanderers dans un match de la dernière chance pour les deux formations. D’une part, les Curepipiens, descendus à la place de lanterne rouge cette saison, doivent remonter la pente. Derniers avec 21 points seulement, Rock Durand et consorts espèrent tout au moins un nul.
Les Wanderers, eux, ne veulent rien lâcher. Alors qu’ils viennent de perdre sept joueurs sous le coup d’une suspension, ils se sont malgré tout accrochés à l’AS Quatre-Bornes (défaite 2-1), tout en lançant quelques jeunes dans le bain. Tactique payante ? Peut-être. Mais on devrait savoir, après la 34e journée, qui sont ceux qui retrouveront la D1 à l’issue du championnat.
Le programme
Stade St François Xavier
ASPL 2000/PRNFC (15h30)
Stade Auguste-Vollaire
AS Rivière du Rempart/La Cure Sylvester (15h30)
Stade Guy-Rozemont
AS Quatre-Bornes/Cercle de Joachim (15h30)
Stade Germain-Comarmond
Chamarel SC/Pamplemousses SC (15h30)
CSSC/GRSE Wanderers (18h)