Sir Alex Ferguson, le manager le plus titré de l’histoire du football anglais, a décidé de prendre sa retraite à la fin de la saison, a annoncé ce matin Manchester United, un club qu’il dirige depuis 1986, pour intégrer le conseil d’administration.
Ferguson sera pour la dernière fois à la tête du club le 19 mai prochain sur la pelouse de West Brom lors de l’ultime match de la saison en Premier League.
“J’ai longuement pensé à cette décision de prendre ma retraite, je ne la prends pas à la légère. C’est le bon moment” a déclaré l’Ecossais dans un communiqué. “Il était important pour moi de laisser le club dans la meilleure situation possible et je crois que c’est le cas”.
Selon les quotidiens The Guardian et Daily Telegraph, les joueurs avaient été prévenus hier qu’ils devaient se tenir prêts à une nouvelle majeure concernant l’avenir de leur manager..
Ferguson, 71 ans, a vécu  donc actuellement sa 27e et dernière saison sur le banc de Man Utd après avoir remporté le titre de champion d’Angleterre pour la 13e fois. Lors d’une journée golf organisée entre les joueurs et une partie du staff hier, le groupe aurait été informé qu’une annonce au sujet de l’avenir de leur manager pourrait intervenir dans les prochains jours, avant le déplacement à Swansea dimanche. Contacté par The Guardian, le service communication du club de Man Utd n’a pas souhaité confirmer ou démentir l’information.
Ces bruits succèdent à l’officialisation vendredi dernier d’une opération chirurgicale à la hanche que Ferguson subira en août prochain, au retour de la tournée de pré-saison en Asie (Thaïlande, Australie, Japon, Hong Kong) de son équipe.
Après s’être fait poser un pace-maker en 2004, il avait assuré que sa santé serait la priorité des priorités dans ses choix de carrière et cette nouvelle intervention pourrait l’avoir convaincu de mettre fin à sa carrière de manager. Pour étayer la théorie du départ, les journaux anglais évoquent également le départ en fin de saison du directeur exécutif de Man Utd, David Gill, l’un des hommes de confiance de Ferguson au sein du club. Mais encore interrogé au sujet de son futur proche lors de la conférence de presse avant le match de Chelsea dimanche dernier, l’Ecossais avait affiché sa détermination à poursuivre sa mission. “Pour le moment, je n’ai certainement pas l’intention de quitter ce groupe que je trouve spécial” a-t-il souligné. “Cette équipe de champions restera soudée, nous sommes ici pour un long voyage. Nous nous améliorerons et si nous continuons dans cette voie, je ne vois ce vingtième titre que comme le début d’une nouvelle décennie de succès”.
David Moyes et les paris suspects
Depuis l’annonce de son départ lors de la saison 2001-2002, avant de revenir sur sa décision, il s’est juré de ne rien laisser filtrer sur ses intentions quant à son avenir. Il préservera le secret le plus longtemps possible.
Les propriétaires américains de Manchester United, la famille Glazer, souhaiteraient aussi éviter d’affoler les marchés boursiers, où le club est coté depuis août 2012 et joueraient la montre avant de faire une annonce.
Le départ du manager historique du club, arrivé aux commandes en novembre 1986 en remplacement de Ron Atkinson, pourrait faire plonger l’action de United. Après avoir reconquis la Premier League, abandonnée au rival de City la saison passée, ce qu’il avait vécu comme un affront, Ferguson quitte les Red Devils sur une note positive et avec un palmarès impressionnant. Sous son autorité, le club a remporté 13 titres de champion d’Angleterre dont celui, déjà acquis, de la saison en cours, le 20e de l’histoire du club, cinq FA Cup, deux Champions League, entres autres.
Comme l’a confirmé Gill, qui partira le 30 juin prochain et aura un rôle à jouer pour dénicher un éventuel successeur à Ferguson, le natif d’Aberdeen aura son mot à dire sur l’identité de son remplaçant au moment de son départ. Il n’a jamais caché son admiration pour José Mourinho (53 ans), qui a le profil pour prendre la suite. Parti pour quitter le Real Madrid en fin de saison, le Portugais est néanmoins plus proche d’un retour à Chelsea. La promotion d’un enfant du club, comme Ryan Giggs, pourrait aussi constituer une piste crédible. A l’instar de celle menant à David Moyes. Le manager d’Everton (50 ans) a vu sa cote monter en flèche chez les parieurs dans la matinée d’hier, ce qui a même obligé les bookmakers à fermer les paris, par crainte d’un délit d’initié.
Le suspense concernant l’avenir de Ferguson n’a aps duré longtemps et ce matin il a annocé sa retraite.