Beach Tennis Mauritius prépare un des plus gros événements du circuit 2014 le week-end 25-26 octobre au C Beach Club à Tamarin. C’est un tournoi de grade 2 étalé sur deux jours et qui réunira des joueurs du monde entier avec des primes de $ 6 500 (?Rs 200 000). Plusieurs équipes réunionnaises sont déjà inscrites et le comité d’organisation travaille avec la MTPA et le Long Beach Hotel pour attirer les meilleurs joueurs.
« Plusieurs équipes réunionnaises sont déjà inscrites, l’ambiance devrait être toujours aussi fun et explosive, mais les équipes mauriciennes sont de plus en plus nombreuses et déterminées à défendre les couleurs du pays. Des stages d’entraînement seront mis en place pour préparer au mieux chaque joueur pendant ces deux mois qui nous séparent de l’événement », explique Pierre Gadait, qui évolue à Maurice et qui est une des chevilles ouvrières du rendez-vous d’octobre prochain.
En prélude à ce tournoi sont prévus des stages d’entraînement du lundi 20 au vendredi 24 octobre au Long Beach à Belle Mare. Des sessions seront également organisées à Tamarin et à Flic-en-Flac, véritable bastion du beach tennis local. Après le succès du 27 juillet sur la plage de Tamarin, Beach Tennis Mauritius avait enchaîné avec son quatrième tournoi mixte du circuit 2014 au C Beach Club dimanche dernier. Une compétition qui faisait suite au tournoi homologué de Grade 4 du dimanche 10 août. Pierre Gadait (93e mondial) et Julie Dutos (632e mondiale et qui revient sur les circuits après une blessure grave à la cheville l’année dernière) se sont imposés face aux tenants du titre du dernier tournoi mixte Laëticia Tennant (216e mondial) et Étienne Fleurie (232e mondiale).
« Depuis le début du circuit 2014, l’organisation de Beach Tennis Mauritius a mis en place un système de tournoi multichance », rappelle Pierre Gadait, le responsable sportif de BTM. Plutôt que de se faire éliminer au premier tour ou de n’avoir qu’une simple consolante comme c’est le cas dans la plupart des tournois, le multichance permet à chaque équipe de jouer entre 4 et 5 matches dans la journée. C’est une véritable révolution dans le monde du Beach Tennis car chaque équipe joue pour un classement jusqu’à la fin de la journée. Cela nécessite par contre un travail important en termes de programmation avant les tournois avec une configuration de 32 équipes nécessaire pour effectuer le tirage au sort.
Ces tournois loisirs permettent à des équipes mixtes de s’affronter toute la journée contrairement aux tournois homologués, où les hommes jouent entre eux et les femmes entre elles. « L’ambiance est donc plus décontractée, même si chacun se met une certaine pression pour gagner », souligne Pierre Gadait.
À noter que City Sport, partenaire sportif de Beach Tennis Mauritius, avait exposé et mis à disposition ses raquettes Tom Caruso en plus d’offrir des vouchers aux meilleures équipes. Redbull a fourni des produits énergétiques, Helios a offert des lunettes aux finalistes et les six premiers sont également repartis avec des tours de kart SpeedOmax.