Photo d'illustration
  •   Plusieurs d’entre eux ont été blessés durant l’évacuation

Une trentaine de chiens ont été saisis hier par la Mauritius Society for Animal Welfare (MSAW) au domicile d’un sexagénaire à rue Dr Pépin, Beau-Bassin. Ce sont des plaintes répétées pour maltraitance et insalubrité qui ont poussé les autorités à agir.

Depuis plusieurs mois, les voisins du sexagénaire dénonçaient les conditions de vie de ces chiens « mal nourris » qui, disent-ils, vivaient au milieu de leurs propres déjections. Les voisins se plaignaient également des « aboiements incessants » et de « l’odeur insupportable ».

Ces chiens, qui étaient au nombre de cinq au départ, se sont multipliés jusqu’à atteindre une trentaine. 

L’opération d’évacuation aurait été réalisée sans grande considération pour les animaux, selon une source. Les chiens, dont des chiots âgés d’une semaine seulement, auraient été entassés les uns sur les autres dans un seul véhicule. Plusieurs des animaux auraient été blessés durant l’évacuation.

A la fourrière de la MSAW, les chiens ont été mis de côté en attendant les rapports vétérinaires.

Sur les réseaux sociaux, les militants pour la cause animale déplorent le traitement infligé à ces chiens. Ils demandent aux autorités de les remettre à des associations qui, disent-ils, s’en occuperaient mieux et leur trouveraient un foyer d’adoption.

Une enquête policière a été ouverte contre le sexagénaire pour maltraitance, d’autant que certaines pratiques inavouables lui sont reprochées.