La roupie s’est légèrement appréciée vis-à-vis d’un panier de devises représentatif de notre commerce extérieur au cours du mois de janvier 2016. C’est ce que démontre l’évolution du Mauritius Exchange Rate Index (MERI) pour le mois écoulé, selon des données publiées ce matin par la Banque de Maurice.
Le tableau présenté par la banque centrale concernant les changements intervenus au niveau du MERI-1 (indice basé sur la répartition des devises dans nos échanges commerciaux) fait voir une tendance à la baisse, le MERI-1 passant de 103,279 points en décembre 2015 à 102,738 points en janvier 2016, poursuivant ainsi le repli noté fin 2015.
Pour ce qui est du MERI-2 (qui tient en compte non seulement la répartition des devises dans notre commerce extérieur mais également dans les revenus touristiques du pays), la baisse constatée en décembre 2015 s’est poursuivie en janvier 2016, l’indice se repliant de 102,181 points à 101,573 points.
Mais comparativement à janvier 2015, et le MERI-1 et le MERI-2 ont accusé une hausse, synonyme de dépréciation de la roupie.
Par ailleurs, des données récentes rendues publiques par la BoM montrent que le niveau des réserves internationales brutes en devises a maintenu sa courbe ascendante, passant de Rs 152,9 milliards en décembre 2015 à près de Rs 155 milliards en janvier 2016. Par rapport à janvier 2015, une augmentation de Rs 33,6 milliards a été enregistrée.
Pour ce qui est des réserves brutes de la BoM, elles sont passées de Rs 151,3 milliards en décembre 2015 à Rs 153,4 milliards en janvier 2016. La hausse sur une année se situe à Rs 33,5 milliards.