Pour son tout premier combat au niveau de l’AIBA Professionnal Boxing (APB), Kennedy St Pierre a pu tirer son épingle du jeu. Certes, le boxeur mauricien s’est incliné aux points (54-60) face à l’Allemand Serge Michel lors de ce combat disputé au Universiada Hall à Sofia en Bulgarie et comptant pour la catégorie -81 kg. Il n’en demeure pas moins qu’il a remporté le premier des six rounds face à un adversaire plus chevronné et qui a déjà disputé sept combats (quatre victoires et trois défaites) dans le cadre des World Series of Boxing au sein des German Eagles.
Cette soirée de vendredi dernier, consacrée aux quatre combats de la catégorie -81 kg, aura donc été grandiose, avec notamment des jeux de lumière et une entrée spectaculaire des différents boxeurs. « C’est un tout autre univers. D’ailleurs, lors de la pesée effectuée en public la veille, Kennedy paraissait crispé », fait ressortir l’entraîneur national, Judex Bazile, qui avait effectué le déplacement en compagnie de son assistant, Richard Sunee. Qui plus est, les données avaient été bouleversées suite au forfait de dernière minute du Bulgare Spas Genov, qui était l’adversaire programmé.
Malgré une préparation limitée à trois semaines, Kennedy St Pierre a donc pu aller au bout de son combat. « Malgré un manque de repères, Kennedy a pu tenir le coup. Il s’est bien défendu, mais il devra à l’avenir travailler beaucoup plus en puissance, tout en améliorant sa résistance. Au bout du compte, le métier de Serge Michel a fait la différence », soutient Judex Bazile.
Il est à noter que le boxeur mauricien a livré trois séances d’entraînement par jour pendant ces trois dernières semaines afin de pouvoir relever ce défi. Ayant désormais trouvé ses repères, le médaillé d’argent des derniers Jeux du Commonwealth évoluera sans doute plus en confiance lors de son prochain combat qui devrait se tenir le 21 novembre prochain au même endroit. Toutefois, le nom de son prochain adversaire devrait être connu d’ici à la fin de cette semaine.
Ce combat a également été commenté sur le site en ligne de l’AIBA Professionnal Boxing. Lors de ce « slow paced fight, but with very exciting actions », Serge Michel était qualifié de « German bulldozer », qui a fait meilleure impression de par ses différentes combinaisons. La prestation de Kennedy St Pierre est également mise en exergue. Il est ainsi mentionné qu’il a expédié quelques puissants crochets, avec l’espoir de réaliser un K.O, et qu’il a trouvé le bon rythme à partir de la troisième reprise.
Au cours de cette soirée, les trois autres vainqueurs ont été l’Iranien Ehsan Rouzbahani, le Français Mathieu Bauderlique et le Russe Nikita Ivanov. Ils ont respectivement disposé aux points de l’Ouzbek Oybek Mamazulunov, du Kazakh Adibek Niyazymbeto et de l’Irlandais Joe Ward.