Première sortie internationale de la saison et premières sensations positives pour les boxeurs mauriciens. Le Sanabo Tournament, disputé vendredi et samedi derniers à la Transnet Engineering Boxing Academy de Pretoria en Afrique du Sud, aura ainsi permis aux Mauriciens de se mettre en condition dans l’optique des compétitions d’envergure que seront les championnats d’Afrique, les Jeux des îles, les Jeux d’Afrique et les championnats du monde.

Face aux boxeurs du pays hôte et aux Swazilandais, les Mauriciens ont décroché dix succès en quatorze sorties et obtenu la palme de la meilleure équipe. Qui plus est, le second combat opposant Jean-Luc Rosalba au Sud-Africain Plaatjies dans la catégorie -75 kg a été considéré comme le plus beau de cette compétition. De quoi réjouir l’entraîneur national, Judex Bazile. « Cette compétition est venue à point, car les précédents déplacements, dont celui à l’île de La Réunion, avaient été annulés. Même si la compétition avait un cachet amical, nos boxeurs se sont bien battus et ceux qui ont concédé la défaite ont tout de même fait jeu égal. »

Reste que le fait d’évoluer en altitude aurait pu poser problème. À cela, Judex Bazile rétorque. « Certes, les plus jeunes du groupe n’étaient pas habitués à se retrouver dans de telles conditions. Malgré tout, même en altitude, nous avons tenu le coup et nous n’avons jamais baissé les bras. Et ce, même si nous avons souffert. »

Conséquemment, Richarno Colin, Merven Clair, Jean-Luc Rosalba ont réalisé le sans-faute lors de leurs deux sorties, alors que John Colin, Christophe Ottendy et Cédric Olivier ont fait la différence au cours de leur unique sortie. Par contre, Sharwin Kumar Beedassee a concédé deux défaites, tandis que David L’Eveillé et Jude Reynolds se sont inclinés lors de leur seul combat disputé.

Cette encourageante prestation d’ensemble est ainsi résumée par l’entraîneur national : « Le travail physique, avec l’apport du DTN, Roberto Ibanez, a payé. Cela nous permet de construire sur la suite de la saison. » Selon lui, il faudra maintenant mettre l’accent sur l’aspect technico-tactique et psychologique, surtout en vue de l’échéance à court terme que seront les championnats de la zone 4 et qui se dérouleront fin avril au Botswana.