photo illustration

Le rapport d’autopsie du médecin légiste a révélé que le décès de la victime découvert hier après-midi à Belle-Rose a été causé par une asphyxie due à la noyade.

Le cadavre de cette femme habitante de la rue Colonel Maingard à Beau-Bassin et âgée de 61 ans a été retrouvé hier après-midi, jeudi 7 février dans une rivière non loin de Super U à Belle-Rose. Plusieurs unités de la police étaient présentes sur les lieux. Ce sont les éléments du GIPM qui ont repêchés le corps de la rivière d’Ébène.

L’enquête se poursuit afin de faire la lumière sur cette découverte macabre.