La cellule où se trouvait les suspects au moment des faits

Deux détenus du poste de police de Camp-Levieux ont pris la poudre d’escampette aux alentours de 17h, le dimanche 16 décembre. Les fugitifs se sont enfuis par l’imposte des toilettes.

Selon la cellule de communication de la police, les suspects sont toujours en cavale. Une équipe a été déployée pour les recherches sur le terrain.