L’opération Lamborghini, déclenchée en juillet de l’année dernière par le Central CID suite à des “referrals” à l’Office of the Director of Public Prosecutions (DPP), a débouché sur une nouvelle inculpation provisoire. David Mirbel-Nelson, le directeur de la compagnie Beltin Express Ltd, basée au Surrey en Grande-Bretagne et spécialiste du fret sur Maurice, a passé la nuit d’hier à ce matin en cellule policière. Il devait comparaître en début d’après-midi devant le tribunal pour son inculpation provisoire de complicité avec Dhaneshwar Toolsee, directeur de SS Motors Ltd.
L’Anglo-Mauricien David Mirbel-Nelson, qui s’était présenté au QG du Central CID le mois dernier avec une étiquette de témoin susceptible de faire progresser cette enquête sur un réseau de trafic de grosses cylindrées sur Maurice, est devenu un suspect majeur. À ce stade de l’enquête, il a été rattrapé dans deux cas d’exportation sur Maurice de voitures de luxes opérées en mai 2010 avec des documents trafiqués sous le Returning Resident Scheme.
David Mirbel-Nelson, qui a retenu les services de Me Anil Gayan, Senior Counsel, est accusé de fraude fiscale d’un peu plus de Rs 7 millions au détriment de la Mauritius Revenue Authority (MRA) dans ces deux cas précis alors qu’un éventuel approfondissement de l’enquête de la police pourrait déboucher sur d’autres délits. Toutefois, les prochaines séances d’interrogatoire risquent d’être un peu plus élaborés.
En principe, pour le rendez-vous d’hier après-midi dans les locaux du Central CID, le directeur de Beltin Express Co Ltd avait initialement promis de soumettre aux enquêteurs toute une série de Documentary Evidence en vue de justifier la légitimité des transactions effectuées au nom de SS Motors Ltd. Hier, il devait changer son fusil d’épaule en affirmant que les transferts de voitures de Londres à Maurice se faisaient sans aucun invoice ou autres reçus.
Le Central CID pourrait être appelé à solliciter la collaboration du Customs Department de la MRA pour des compléments d’informations sur le “business pattern” de Beltin Express Ltd, une des principales agences de fret de Londres sur Maurice et un examen complet des procédures relatives suivies à la douane pour confirmer ou infirmer toute connexion criminelle à la douane.
Jusqu’à la fin de la semaine dernière, les informations divulguées par David Mirbel-Nelson revêtaient une importance particulière permettant au Central CID d’avoir un aperçu des dessous du réseau tissé par Dhaneshwar Toolsee. Il avait indiqué comment il procédait au recrutement des Returning Residents en Grande-Bretagne renonçant à leurs privilèges duty free sur des voitures contre une compensation de Rs 100 000.
Avec les clients de Beltin Express Ltd, SS Motors était en mesure d’offrir ces mêmes facilités hors taxes sur des Porches, des BMW et autres Mercedes à des amateurs de voitures à des prix défiant toute concurrence. Plusieurs voitures ont déjà été saisies et des propriétaires de fait ou autres inculpés jusqu’ici.
L’enquête policière se poursuit avec d’autres développements à venir du côté du Central CID aussi bien que de la MRA.