Dans le cadre du deuxième projet de production énergétique à petite échelle pour les consommateurs, le SSDG Net-Metering Scheme, environ 1 275 demandes pour une capacité totale de 4 400 KW ont été reçues. Ce nouveau plan SSDG du Central Electricity Board (CEB) permettra à environ 2 000 petits consommateurs, en particulier les ménages, d’interconnecter leurs installations d’énergies renouvelables au réseau de distribution d’électricité, sans encourir de frais pour le service de sauvegarde et de stockage d’énergie.
Le CEB a prévu d’intégrer au réseau électrique national un total de 5 MW d’électricité produite de manière décentralisée et à petite échelle à partir de sources d’énergies renouvelables. Ce projet s’étendra également à Rodrigues pour une puissance totale de 200 KW. Aussi, 4 MW seront réservés notamment aux clients résidentiels (excluant les IRS, RES et les abonnés triphasés).
Tous les clients résidentiels, ainsi que les clients non-résidentiels ayant une charge déclarée en dessous de 20 kVA, peuvent s’inscrire à la nouvelle formule SSDG. Ceux qui sont déjà enregistrés sous un plan SSDG existant doivent mettre fin à leurs accords de connexion pour pouvoir éventuellement s’inscrire au nouveau projet.
Le nouveau SSDG Scheme fonctionnera sous le principe de la facturation nette, ce qui permettra de compenser l’énergie importée du réseau de distribution du CEB par l’énergie produite et exportée au réseau par le système SSDG du client.
Au cas où le consommateur-producteur exporte plus d’électricité que sa consommation mensuelle, ce surplus sera crédité sur son compte d’énergie. Le solde reporté sera utilisé pour tout rajustement des facturations futures. Si le client importe plus d’énergie du réseau de distribution du CEB par rapport au volume exporté, la différence sera retranchée de sa balance avant de déterminer la facturation finale.
La nouvelle formule SSDG a été spécialement développée pour répondre à la stratégie énergétique à long terme du gouvernement qui vise à atteindre 35% ou plus en ce qui concerne la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique national à l’horizon 2025. L’objectif principal consiste à promouvoir l’utilisation d’une énergie propre et renouvelable.
Les avantages du CEB 2015 SSDG Net-Metering Scheme sont nombreux pour les consommateurs-producteurs. En effet, un client peut bénéficier de la capacité de stockage d’énergie du réseau du CEB sans encourir aucun frais. Ce ne sera ainsi pas nécessaire d’investir dans des systèmes de stockage de l’énergie par les batteries, qui sont généralement très coûteux. De plus, une partie (15%) de l’investissement initial pourra être récupérée à travers une réduction dans le paiement des impôts.
Autre avantage, le client peut diminuer ses factures mensuelles d’électricité. Ces économies permettront d’amortir l’investissement consenti pour l’acquisition du système d’énergie renouvelable.
Selon le nouveau SSDG Scheme, de par le système de tarification nette qui sera appliqué sur la quantité d’électricité produite par le système d’énergie renouvelable, le consommateur sera à l’abri de toute augmentation future des tarifs pendant une période de vingt ans.