Avec l’arrivée de la nouvelle structure, la Rights Management Society (RMS) – qui remplacera la Mauritius Society of Authors (MASA) –, une partie du personnel de la dernière nommée sera reconvertie pour travailler au centre Nelson Mandela pour la culture africaine. C’est ce qu’a affirmé le ministre des Arts et de la Culture Mookhesswur Choonee hier. Celui-ci donnait une conférence de presse pour parler des activités dans le cadre de l’Africa Day, le Dragon Boat Festival et la compétition interscolaire de Slam. Il a aussi remis à l’occasion son billet d’avion au slameur Fanio Guillaume, qui se rend à Paris pour la Coupe du Monde de slam, du 2 au 8 juin.
C’est à la suite de l’évocation du personnel restreint par le président du centre Nelson Mandela pour la culture africaine, Philip Fanchette, que le ministre Choonee a parlé de cette conversion du personnel de la MASA. M. Fanchette a tenu à féliciter les quatre personnes qui travaillent au centre Nelson Mandela pour l’accomplissement de leurs tâches quotidiennes. Le ministre Choonee devait concéder la situation et affirmer que la consolidation du personnel ne saurait tarder. « Une requête effectuée depuis longtemps », affirme Fanchette.  Ce à quoi, Mookhesswur Choonee devait répondre que son ministère reconvertira le personnel redondant de la MASA pour les placer au centre Nelson Mandela. « Ce n’est pas dans nos principes de licencier des gens. Nous allons faire des ajustements et les recaser au centre Nelson Mandela »,  a-t-il dit avant de souligner que, pour ce qui est du poste de directeur, dès que le conseil d’administration sera nommé, il nommera un directeur ou, éventuellement, lancera un avis de recrutement par voie de presse. À ce jour, c’est le chef de cabinet du ministère de tutelle qui assure le rôle d’Officer in Charge.
Répondant à une question du Mauricien à l’issue de la conférence de presse,  Philippe Fanchette a précisé : « La question n’est pas d’avoir un nombre défini de personnel, mais de montrer qu’il faut revoir toute la structure de cet organisme para-étatique. On attend la nomination du board pour le faire. » L’Africa Day sera officiellement célébré à Maurice le dimanche 31 mai, au Caudan Waterfront, avec une exposition d’instruments de musique et de travaux d’art en provenance de différents pays africains, de même qu’une prestation musicale et un défilé de mode. Cette manifestation bénéficiera de la collaboration du centre Nelson Mandela pour la culture africaine, qui opère sous l’égide du ministère des Arts et de la Culture, d’Enterprise Mauritius, de l’African Ladies Guiding Hands et du Students Council de la Middlesex University.
Pour marquer cette journée, le centre Nelson  Mandela revient avec une compétition d’élocution cette année également. « Ki manyer Mahatma Gandhi et Nelson Mandela kapav inspir nou pou konstrir enn pei pli zis ek pli solider ki kapav reponn a bann defi ki devan nou » est le thème de la finale de la compétition, qui se tiendra au siège du centre, à la Tour Koenig, le 26 mai. Cette compétition est ouverte aux élèves du HSC. Le centre Nelson Mandela prévoit également une journée d’activités – slam en créole, présentation Powerpoint sur Nelson Mandela et un spectacle – à l’intention des élèves des collèges MEDCO, à la Hindu House, le 27 mai.
Officiellement, la journée de l’Afrique est observée le 25 mai et marque la signature des accords de l’Organisation de l’Unité Africaine. Une occasion pour chaque pays d’organiser des événements dans le but de favoriser le rapprochement entre les peuples. Le ministre Choonee affirme qu’« elle représente le combat de tout le continent africain pour la libération, le développement et le progrès économique ».