Photo d'illustration

La deuxième journée des championnats d’Afrique de judo n’a pas été favorable au qaudricolore, ce vendredi, en Afrique du Sud. Des cinq Mauriciens en compétition, seule Kimberley Jean Pierre a été la mieux classée, avec une cinquième place en -63 kg, frôlant du coup le podium. Rappelons que jeudi, Priscilla Morand (-48kg) avait remporté la médaille de bronze.

Après avoir été battue lors de son premier combat par l’Angolaise Amina Belkadi, Jean Pierre a remporté une victoire aux dépens de la Sud-Africaine Leanco Stans, lors du premier match de repêchage mais a néanmoins chuté par la suite devant la Camérounaise Hélène Wzeu Dombeu.

De son coté, Noémi Evenor (-70kg) s’est fait éliminer au deuxième tour par la Tunisienne Assmaa Niang, après un premier combat victorieux aux dépens de la Burkinabaise Ciella Niragira. Evenor termine la compétition africaine à la septième place.

Au niveau masculin, seul Jason Bijou (-81kg) a passé le deuxième tour mais a été battu par la suite par l’Egyptien Mohamed Abdelaal. Pour son premier combat, Bijou a été supérieur au Burkinabais Samuel Kwitonda. Quant à William Edouard (-73kg) et Joachim André (-81kg), ils ont disparu dès le premier tour.

Aujourd’hui, cinq autres judokas mauriciens seront en action. Ils sont Rémy Feuillet (-90kg), Hansley Adonis (-100kg), Sébastien Perrine (+ 100 kg) chez les hommes, Chrystina Speville (-78kg) et Tracy Durhone (+ 78kg) chez les dames. Nous verrons peut-être un avant-goût de deux combats en vue des Jeux des îles de l’océan Indien à Maurice. En-100kg, Adonis affrontera le Seychellois Dominic Dugasse et en + 78kg, Durhone sera opposée à la représentante des Seychelles, Marieannette Vidot.