Photo d'illustration

Une enquête pour « child ill-treatment » a été initiée suite à une plainte déposée à la Family Welfare and Protection Unit par une jeune fille de 13 ans contre sa mère. La plaignante s’y est rendue de son propre chef pour solliciter de l’aide, déplorant ne plus supporter de vivre avec sa mère qui « souffre de problèmes psychiatriques ».

Cette habitante de Grande-Rivière-Nord-Ouest a allégué être « maltraitée sans aucune raison » par sa mère, âgée de 38 ans. Dans sa version des faits, cette collégienne affirme que quand sa mère est « en pleine crise », elle devient « incontrôlable » et va même jusqu’à « menacer » de s’en prendre à ses trois enfants, dont un souffrant d’un handicap.

La jeune fille raconte également qu’elle se retrouve livrer à elle-même quand sa mère est admise à l’hôpital pour ses traitements psychiatriques. Ses frères et elle doivent alors se débrouiller seuls à la maison, notamment pour s’alimenter.

Un officier de la Family Welfare and Protection Unit a rencontré la mère, qui lui a fait comprendre qu’elle ne souhaitait plus prendre en charge ses enfants. La jeune fille, qui porte des marques de blessures sur le corps, a été dirigée vers le poste de police des Line Barracks.