Le Premier ministre, Pravind Jugnauth a annoncé le montant officiel de la compensation salariale, qui se chiffre à Rs 300. Le chef du gouvernement a tenu une conférence de presse à son bureau, ce vendredi 29 novembre.

Cette décision a été prise à la suite des négociations tripartites tenues entre le patronat, les syndicats et le gouvernement et a été avalisée par le Conseil des ministres aujourd’hui. Les syndicalistes misaient sur une fourchette de Rs 600 à Rs 1 200 alors que Business Mauritius proposait Rs 180 comme compensation salariale. À ce matin, le gouvernement proposait Rs200. Après avoir pris en considération « plusieurs facteurs et une revue de la situation locale et la situation internationale », le Premier ministre annonce que le conseil des ministres a finalement tranché pour la somme de Rs 300. Seulement ceux touchant un maximum de Rs 50 000 bénéficieront de cette compensation à partir de janvier 2020.

« Le salaire minimum passe à Rs 10 200 », annonce Pravind Jugnauth, précisant que le taux de salaire minimum engage uniquement les travailleurs mauriciens.

En réponse aux syndicalistes qui réclamaient plus tôt ce matin, une rencontre avec lui, le Premier ministre, Pravind Jugnauth a déclaré qu’il est « content que tous le monde veuillent me rencontrer », mais qu’ils doivent respecter le système mis en place.

« Les syndicats demande beaucoup, le secteur privé accorde biens moins et nous le gouvernement nous devons trancher », dit-il. Le Premier ministre qualifie la compensation de Rs 300 de très raisonnable et honnête.