Rs 200. C’est la somme proposée par le gouvernement comme compensation salariale, ce vendredi 29 novembre lors des négociations réunissant patronat et syndicats.

Ceux qui touchent entre Rs 10 200 et Rs 50 000 sont éligibles à cette compensation de Rs 200.

Le salaire minimum passe, lui, à Rs 10 200 à travers la Negative Income Tax qui viendra s’ajouter aux Rs 9 700 initiales. A noter que les Rs 200 de compensation salariale sont incluses dans les Rs 10 200 qui seront offertes à ceux touchant le salaire minimum.

La proposition du gouvernement passera par le Conseil des ministres en vue d’être avalisée.

Les syndicalistes ont d’ores et déjà indiqué qu’ils contesteront ce montant si celui-ci est accepté. Car, disent-ils, cette proposition ne considèrerait pas le coût de la vie et la dépréciation de la roupie.