Un budget de Rs 900 000, puisé du Local Infrastructure Fund (LIF), sera consacré à la réfection du marché de Rose-Hill. C’est ce que le maire Toussaint André a annoncé à la séance du conseil municipal de la ville, en réponse à une interpellation de la conseillère Karen Foo Kune au sujet de l’insalubrité du marché et des problèmes soulevés par des maraîchers.
Karen Foo Kune a attiré l’attention du conseil sur l’état de décrépitude du plafond de la section légumes avec des toiles d’araignées, de la poussière ou encore de la peinture sèche qui tombent sur les visiteurs et les produits. Elle a produit des photos de morceaux de peinture sèche qui sont tombés sur les sac de jute qui recouvrent les produits. La conseillère voulait connaître les mesures qui seront initiées pour remédier à cette situation qui pose problème aux maraîchers et aux visiteurs. Une enveloppe de Rs 900 000 sera ainsi dédiée à l’embellissement de ce vieux marché. Les travaux concerneront la réfection de la toiture en la remplaçant par de la tôle profilée, la repeinte des murs, l’installation de coffres pour que les maraîchers puissent rangers leurs outils de travail, entre autres. Le budget pour la rénovation du marché de Rose-Hill sera déboursé du Local Infrastructure Fund (LIF).
Le conseiller Kingsley Lai est intervenu pour attirer l’attention sur le fait que le conseil doit se prononcer sur l’idée de la construction d’un nouveau marché moderne répondant aux normes économiques et respectueuses de l’environnement, étant donné que les projets de développement seront appelés à se concrétiser à proximité du marché de Rose-Hill au cours des prochaines années, notamment le métro léger.
Dans un autre registre, la conseillère Anita Arlapen a déposé hier une motion urgente pour la construction de toilettes au crématoire de Chebel, motion secondée par son collègue Devesh Budlorun.
Les conseillers de Beau-Bassin/Rose-Hill bénéficieront par ailleurs d’une allocation de Rs 500 pour les appels téléphoniques et de Rs 5 000 pour les portables.