Des arpenteurs du ministère des Terres et du Logement sont en formation depuis ce matin sur l’INS Darshak, navire de la marine indienne en mission dans les eaux territoriales mauriciennes du 22 avril au 17 mai.
La formation des arpenteurs mauriciens portera sur « l’utilisation de nouveaux équipements électroniques d’arpentage ». Le premier volet de la formation prendra fin le 27 avril. Le navire sera de retour dans la rade de Port-Louis du 12 au 15 mai ; une nouvelle formation sera alors organisée à l’intention de ces fonctionnaires.
La présence de ce navire indien dans les eaux mauriciennes fait partie de la coopération bilatérale entre Maurice et l’Inde et répond aux critères de l’accord cadre portant sur l’hydrographique. Le bâtiment a pour tâche de faire un relevé bathymétrique de la côte sud de Maurice – du Morne au Chaland dans le cadre du placement des dispositifs de concentration de poisson par le ministère de la Pêche. L’INS Darshak s’attelle aussi à faire un relevé du site du Morne selon la demande conjointe de la National Coast Guard, du ministère du Tourisme et des Loisirs et du Mauritius Research Council.
En outre, le navire est engagé dans la surveillance de la Zone économique exclusive de Maurice et de la lutte contre la piraterie. L’objectif : accroître la sécurité maritime dans la région. Dans ce sillage des membres de la NCG participeront aux opérations.
La Haute commission indienne (HCI) à Maurice indique que depuis 2006, des navires de la marine indienne ont visité la pays régulièrement. Dix-huit relevés hydrographiques ont été effectués depuis et sept cartes publiées. En 2010, poursuit la HCI, les relevés bathymétriques de l’INS Nirdeshak ont été remis au gouvernement mauricien. « This helped the Government of Mauritius to strengthen its claim to an extended continental shelf beyond the EEZ, jointly with Seychelles », précise la HCI.
L’INS Darshak fait partie de la troisième génération des navires indiens. Il a été commissionné en 2001 et dispose des derniers équipements fabriqués dans le domaine de l’hydrographie et de l’océanographie. Entièrement automatisé, il comprend un système d’arpentage numérique et multi-faisceaux capable de balayer toute la superficie du fond marin sondé. Le navire dispose aussi d’un hélicoptère intégral qui est largement utilisé pour les opérations de prospection et pour des missions de recherches et de sauvetage.
Selon la HCI, « il a été le précurseur dans la réalisation de relevés de navigation dans les différents ports en Inde ». L’INS Darshak est en déploiement étendu pour la présente mission. Outre la ZEE de Maurice, il a visité les Seychelles, l’Afrique du Sud et le Mozambique. L’INS Darshak est commandé par le capitaine Ravi Nautiyal et compte 180 personnes à bord.