PHOTO ILLUSTRATION

Situation de crise entre la Central Water Authority (CWA) et la section des finances de la police. Les « quarters » de la Police de Coromandel et de Pointe aux Sables ont été privés d’eau depuis ce mercredi 14 novembre, faute de paiement.

Il s’avère que le montant de la dette s’élève à environ Rs 3.8 millions, selon la Police Officers Solidarity Union (POSU). Une réunion de crise doit avoir lieu ce jeudi entre la section des finances et les responsables de la CWA.

La section des finances de la police aurait de graves retards dans le paiement de la fourniture d’eau. Alors que tous les occupants des « police quarters » paient la somme de Rs 450 pour Coromandel et Rs 200 pour Pte Aux Sables, chaque mois à la section des finances de la police.

Cependant, lemauricien.com a appris que la dette de la section de la police comprendrait Rs 1.5 million envers la CWA et Rs 2.3 millions envers la Wastewater Management Authority. Les factures n’auraient pas été payées depuis 2015. La CWA aurait de ce fait coupé l’approvisionnement en eau de ces logements.

Plusieurs membres de la forces policière sont ainsi très remontés envers le fournisseur national. Certains d’entre eux ont également porté plainte contre la CWA.

Le président de POSU demande quant à lui aux hauts gradés de la force policière de faire le nécessaire pour remédier à la situation. « C’est scandaleux la manière dont les choses ont tourné pour ces familles. Ce ne sont pas les familles qui sont fautives dans cette affaire mais la section des finances de la police ». Ce dernier exige ainsi de savoir où est passé l’argent versé par les familles durant tout ce temps et de prendre les sanctions nécessaires.

Le porte-parole de la police, l’inspecteur Coothen, soutient pour sa part que le Commissaire de police est au courant de la situation et espère qu’une solution sera trouvée après la réunion entre les principaux concernés.