« CTSP inn mett masinnri an mars », a déclaré Reeaz Chuttoo, négociateur de la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP), qui a prévu ce dimanche 23 février, à partir de 10h, un rassemblement au siège de l’organisation.

L’évènement sera axé sur la « compensation salariale modique », les « licenciements injustifiés » et les conditions de travail « déplorables » des travailleurs étrangers, surtout dans le secteur textile et celui de la construction.

La CTSP maintient sa lutte pour que les travailleurs étrangers touchent Rs 300 de compensation salariale, comme les Mauriciens. Pour l’heure, ils ne touchent que Rs 200, ce qui est considéré comme « discriminatoire ».

Le cas des ouvriers travaillant sur le chantier de l’ex-clinique MedPoint sera également discuté. « Des conditions de travail déplorables », a déploré Reeaz Chutoo à leur sujet.

Nous apprenons que leur employeur a décidé de se séparer de 40 travailleurs étrangers et de les renvoyer dans leurs pays. « Nous avons informé le ministère car il faut les payer leurs dus », a ajouté le syndicaliste.