La sélection mauricienne a pris la neuvième place du contre-la-montre par équipes hier lors de la première journée de compétition des championnats d’Afrique de cyclisme, à Watburg, en Afrique du Sud. Les coureurs locaux n’ont pu mater l’opposition, terminant à plus de 10 minutes de l’Érythrée, vainqueur en 1h03’39.
Pour sa première sortie à ce niveau, la sélection mauricienne n’a pas convaincu. Les 48 km, soit deux tours d’un circuit de 24 km, ont été parcourus en 1h13’50. On savait que la concurrence serait rude, mais le quatuor mauricien, composé de Yannick Lincoln, Jordan Lebon, Mike Chong Chin et Cédric Passée, est passé à côté de l’exercice.
L’Érythrée, emmenée par le professionnel Nathnael Berhane, a encore remporté l’or sur cette épreuve. Les Érythréens ont mis 1h03’39 pour boucler les 48 km du parcours, reléguant l’Afrique du Sud à trois secondes sur la ligne d’arrivée.
La surprise, à ce stade de la compétition, est venue de l’Éthiopie. Les représentants de ce pays ont pris la troisième place du chrono par équipes, à un peu plus d’une minute des vainqueurs érythréens. On retrouve dans l’ordre le Rwanda, l’Algérie, la Namibie, l’Égypte. Le Burkina Faso prend la septième place, en 1h13’14, soit 36 secondes devant Maurice.
Au classement final, Maurice ne prend que la neuvième place du chrono par équipes, terminant à plus de dix minutes des vainqueurs. La sélection mauricienne devance la Tanzanie et le Botswana au classement.
Si le contre-la-montre par équipes n’a pas donné les résultats escomptés, que peut-on attendre de l’épreuve individuelle ? Les chances sont un peu plus importantes, dans la mesure où Maurice sera alignée chez les messieurs (seniors et U23) et chez les dames.
Yannick Lincoln sera le candidat chez les seniors, alors que Yohan Pirogue, qui vient de passer quelques semaines au Centre continental de l’UCI en Afrique du Sud, tentera sa chance chez les U23. L’unique représentante féminine, Aurélie Halbwachs, ira pour sa part défier les autres concurrentes en féminin.
Les choses ne s’arrêteront pas là pour la sélection locale. Après l’épreuve contre-la-montre, ils auront encore à effectuer la course en ligne. Vendredi matin, Aurélie Halbwachs sera en lice pour espérer remporter une médaille au terme des 104 km de course. Samedi, ce sera au tour des garçons de tenter quelque chose. Les seniors et U23, eux, auront à parcourir 161 km avant de rallier la ligne d’arrivée.
Les dernières éditions ont vu l’Érythrée se poser comme la nation à battre, loin devant l’Afrique du Sud. En sera-t-il de même cette année ?