Dans le cadre de la mise en place du Duan Wei, soit un système de grade du wushu, en Afrique, une délégation chinoise – menée par le président de la Chinese Wushu association (CWA) Gao Xiao Jun – sera à Maurice du 15 au 19 janvier. Elle sera accueillie par la Mauritius Wushu Federation, le ministère de la Jeunesse et des Sports et l’ambassade de Chine à Maurice.
Dans une déclaration au Mauricien, Dhan Yong, de la fédération mauricienne, souligne que « le wushu regroupe tous les arts martiaux chinois – le style animalier, les boxes du sud et du nord et le Tai Ji, entre autres ». Notre interlocuteur poursuit : « Avec l’arrivée du communisme en Chine, il y a eu un effritement du wushu dans ce pays, et depuis deux ans, la CWA, se fondant sur les connaissances millénaires de cette pratique, a remis en place le système de Duan Wei. Il permettra ainsi aux adhérents du wushu, à l’instar de ceux qui font du karaté, de passer des examens pour grimper les échelons jusqu’à atteindre le 10e niveau. » Il affirme que « Maurice est honorée d’avoir été le premier pays africain choisi par la fédération pour la mise en place du projet » . Selon lui, ce système permettra de rehausser le niveau du wushu.
Pendant ce séjour, un accord de coopération sera signé entre la Chine et Maurice, un stage d’une journée à l’intention des moniteurs de wushu sera organisé et les athlètes et coach chinois qui feront le déplacement feront une démonstration de cet art à l’auditorium Octave Wiehé, à Réduit. Après Maurice, la délégation – composée de 12 athlètes, quatre moniteurs et deux dirigeants – se rendra en Afrique du Sud.