Décidémment rien n’arrête l’écurie Foo Kune en ce moment. Les victoires s’enchaînent à mesure que la saison progresse. Le bilan après quatorze journées est des plus flatteurs: 23 victoires et des prize money de plus de Rs 4,6M. S’il est vrai que pour être champion il faut avoir des arguments chez l’élite — arguments que ne dispose pas l’écurie Foo Kune valeur du jour avec la perte de Top Seller — on ne peut pour autant éliminer la casaque jaune et étoiles mauves dans la course au titre, qui tentera sans doute de contrebalancer la situation en remportant le maximum de “petites” victoires pour rester au top. Samedi dernier a du reste été un avant-goût de ce que pourrait nous réserver l’écurie Foo Kune pour le reste de la saison avec les victoires de Ryder Cup, Carcassonne et Moon Raider.
Surprit par un Rock This Town complètement retrouvé une semaine plus tôt, Ryder Cup, qui retrouvait pour l’occasion Robbie Burke et qui avait fait l’impasse sur la première manche du championnat des 3-ans, se racheta de fort belle manière et ce, sur une distance qu’il abordait pour la première fois. Ce sujet prometteur de l’étalon Victory Moon prit la direction des opérations et même s’il ne fut pas quitté d’une semelle par Palm Of Peace, trouva ce supplément d’effort pour résister au retour fulgurant de Fort Stride. « It was a good win from him. He is a nice type of 3 year old. He was very gutsy and I liked pretty much the way he won. He had two wins and two seconds to his credit so far. For a three year old, it’s a good score » s’est félicité Robbie Burke. Ce cheval a frappé par sa maniabilité car il s’est imposé tant à l’avant qu’au finish. Sur ce qu’il nous a démontré, Ryder Cup est bien parti pour être une des révélations de la saison 2013.
« Moon Raider is gradually gaining in confidence »
L’écurie Foo Kune se retrouva sous les feux des projecteurs dans l’épreuve suivante avec le nouveau venu Carcassonne, piloté en toute confiance par Robbie Burke. Toujours en dernière position à l’amorce du dernier tournant, ce puissant coursier sortit un joli coup de reins pour dominer avec une certaine autorité le reste du champ. « I like him a lot. I watched him on the International Jockey’s Week-End last year when he beat Eagle Award. He was very impressive on that day. Today he fought on brilliantly. I waited the last 400m to make my move and from there on, the race was over. Hopefully he continues progressing in the right way and that we have a lot more fun with him », a soutenu Robbie Burke.
Pour Bud Gujadhur, la victoire de Carcassonne était attendue. « Il n’y avait pas de véritable danger à l’exception de Hills Of Rome. Robbie est un excellent juge du pas et quand Bongo Beat est parti, il n’a pas paniqué. Il a attendu les 350m derniers mètres pour se mettre en évidence. »
La troisième victoire porte les griffes de Moon Raider qui a toutefois dû puiser dans ses réserves pour dominer un Wonder Kid malchanceux, car sévèrement gêné par Blue Lord dans la dernière courbe. « I cannot say if we would have beaten Wonder Kid without the incident involving the latter and Dereck David’s horse. That incident affected us all at the back. But when I looked up, it was not Corné Orffer’s horse that I had to beat but Cedric’s horse, In Position who took some three or fourth lengths on the rest of the field », a relaté le jockey champion qui s’est aussi attardé sur les problèmes pulmonaires de Moon Raider. «I think his bleeding problems are behind him now. May be it was due to some weakness in him. But he has been working well since he joined our yard. He badly needed that confidence which he is however gradually gaining. »
Auteur d’un début de saison sensationnel, Prince Of Toy aurait pu donner plus d’ampleur à cette journée faste mais trouva sur sa route un Bastille Day avec en selle un Yashin Emamdee au sommet de son art. La doublure de Gujadhur de même que Why Worry, se montrèrent plus percutants que la monture de Burke qui du coup vit sa belle série stoppée. « He did nothing wrong this season. We ran him a little closer this time due to an eventual lack of pace. He ran a honest race with 61kg on his back. Hopefully he won’t take time to be back to winning ways. »