Le duo Derreck David-Vincent Allet a ajouté une autre victoire à son compteur samedi avec Istiqraar qui n’a pas fait de cadeau à ses adversaires dans la deuxième manche du championnat des 3-ans. Ce cheval, qui n’aura pris au final qu’une course pour ouvrir son palmarès mauricien, s’est emparé de la tête du championnat à une manche de la fin.
Plus à son affaire avec une course dans les jambes, Istiqraar avait tapé dans l’oeil de nombreux observateurs à l’heure des galops. Il faut dire que le coursier de Vincent Allet avait été entraîné avec un soin particulier depuis sa dernière course, preuve que son entourage avait cette course en point de mire. Même s’il n’a pas encore atteint sa meilleure forme, le fils de Captain Al s’est défait avec panache de ses rivaux dans un style qui en dit long sur ses capacités. « He’s a nice matured individual. From his first start, he improved by four or five lengths. I was not concern at all about the track as I know my horse back in South Africa for having ridden him a couple of times. I knew the softer the ground was, the better it was for him as he loves that kind of track. With everybody having a tendency to go out, I chose to stay on the inside. I took my chances and I’m glad it paid off.  He won very convincingly and hopefully he won’t stop here », a déclaré Derreck David à l’issue de la journée. La cravache sud-africaine a voulu dédier cette victoire à ses parents présents au Champ de Mars samedi dernier.
Dans le fond, la victoire d’Istiqraar portent les griffes de Vincent Allet qui a bien joué le coup tactiquement. « Le cheval avait progressé sur sa première course. Il avait déjà couru dans de pareilles conditions en Afrique du Sud et je ne craignais pas trop l’état du terrain. Vu que le cheval affectionne ce genre de going j’avais dit à Derreck de rester à l’intérieur. Au départ il n’était pas très chaud mais il a suivi mes instructions en me demandant d’assumer la responsabilité au cas où le cheval perdait », a expliqué Vincent Allet. Coup tactique payant donc pour l’entraîneur qui pense que « Istiqraar n’a pas encore atteint son meilleur niveau. »
L’écurie Allet comptait aussi sur Mighty Mars samedi dernier mais ce coursier joua de malchance dans la ligne d’arrivée dans son duel face à Man Of His Word. Derreck David logea même une objection contre le vainqueur, objection rejetée par les commissaires de courses. « He was very unlucky. I can’t believe we didn’t win on objection. Jockey Burke rode onto me and I do believe that cost me the race. I honestly think my horse should have been promoted. Nevertheless Mighty Mars proved that the loves the 1000m and we’ll try to keep him on that distance for the moment », a relaté Derreck David, une pointe de déception dans la voix.