Eliézer François, le leader du Mouvement Authentique Mauricien (MAM), a sévèrement critiqué le leader de l’opposition lors d’une conférence de presse mercredi et concernant les points de vue de ce dernier, qu’il avait émis tout récemment, soit contre l’abolition la cigarette dans le milieu carcéral, en vigueur depuis le 1er février, et sur sa visite à Rodrigues, où il a fait parler de lui après avoir effectué une inspection à l’hôpital Queen Elizabeth, et plus précisément au département de dialyse, et ce sans autorisation.

« Duval doit laisser Rodrigues entre les mains des Rodriguais. Sa démarche en tant que leader de l’opposition est un faux pas. Il ne respecte pas l’autonomie des Rodriguais en agissant ainsi. Cette attitude paternaliste envers eux est révolue. Les choses ont beaucoup évolué », a-t-il insisté, avant de rappeler que le PMSD, parti qu’il soutenait dans le passé, avait présenté deux candidats dans l’île. « Pa kapav al dan Rodrig pou al sanze zot travay. Zot deza ena zot sef komiser ! » Selon lui, « il est temps d’éliminer la circonscription 21 », correspondant à Rodrigues. « Les Rodriguais qui veulent faire de la politique doivent poser leur candidature à Rodrigues. Ni Morisien al poz kandida dan Rodrig. »

Pour ce qui est de sa prise de position contre l’abolition de la cigarette en prison, le leader du MAM s’est dit « choqué » par les propos du leader de l’opposition. « La cigarette est source de beaucoup de maladies, comme le cancer et d’autres. Bizin vers sa larzan ki asete sigaret dan enn fon ki kapav servi bann detenu ki ena bon kondwit kan zot kit prizon ! » Il a suggéré à Xavier-Luc Duval d’insister au Parlement sur la nécessité d’instaurer un département de l’intégration dans les prisons, lequel mettrait l’accent sur l’apprentissage de métiers.

Il est également intervenu sur le dossier de l’emploi. « On parle de la main-d’œuvre étrangère… Alors pourquoi ne pas donner la chance aux Mauriciens de travailler sur des projets tels que la construction de la nouvelle Cour suprême par exemple ? » s’est-il ainsi demandé. En ce qui concerne les bourses d’études, il suggère au gouvernement de réserver des bourses pour les enfants de familles défavorisées des régions du Morne, de Roche-Bois, de Souillac et de Cap-Malheureux, par exemple.

Eliézer François est aussi revenu à la charge sur les toilettes payantes dans certains endroits à Port-Louis, comme au marché central et au Jardin de la Compagnie. Il est d’avis que le public doit pouvoir accéder à ces toilettes gratuitement. D’où son intention d’organiser une manifestation le 20 février au marché central et, le lendemain, date de l’anniversaire de la mort du chanteur Kaya, un meeting au rond-point Kaya, à Roche-Bois.